L'aide au développement répond à l'impératif de solidarité qui est au coeur de la Constitution jurassienne. Elle répond également au souci de vivre dans un monde plus sûr. La paix et la sécurité mondiale ne peuvent naître de la misère, des pandémies, de l'absence d'Etats démocratiques soucieux du bien-être de leur population. 
 

L'engagement d'un canton tel que le Jura, aussi modeste soit-il, s'inscrit dans la conviction que les défis posés par les Objectifs du Millénaire pour le Développement ne peuvent être relevés qu'avec la contribution de tous et de chacun.

Dans cette perspective, le Jura a concentré son aide au Cameroun, et l'a inscrite dans la durée, afin de la rendre plus efficace. Les engagements sont généralement pris pour une période de 10 ans. Les actions du Jura ont été et sont renforcées grâce à l'important appui de partenaires qui sont actuellement, la Direction du développement et de la Coopération suisse, la République et Canton de Genève et la Fondation Coopération Afrique de Münchenstein. Le canton collabore également depuis 2004 avec la Fédération interjurassienne de coopération et de développement.

Les programmes jurassiens s'appuient sur les ressources des acteurs locaux et les structures existantes dans le cadre de partenariats. Cette approche est basée sur le principe de l'autopromotion qui résulte d'un travail commun d'élaboration et de réalisation. Elle garantit la viabilité du développement et veut renforcer les structures locales plutôt que de développer des instances parallèles.