République et canton du Jura

Délibérations du Gouvernement (séance du 15 novembre 2005)

Date : 17.11.2005 00:00:00

Rencontre avec le Conseil exécutif bernois

Le Gouvernement jurassien a reçu hier à Delémont le Conseil-exécutif bernois, pour une séance de travail et un échange de vues sur des sujets d'intérêt commun. En raison de la situation chez Swissmetal à Reconvilier, les discussions ont principalement porté sur cette actualité.

Les deux gouvernements, in corpore, ont procédé à un large échange des informations en leur possession. La conseillère d'Etat bernoise en charge de l'Economie Elisabeth Zölch a notamment rappelé les termes de l'accord conclu l'an dernier avec les dirigeants de Swissmetal pour mettre fin à la grève, accord qui n'est pas respecté par les décisions annoncées récemment. Le ministre Jean-François Roth a rappelé que le Gouvernement avait interpellé le conseil d'administration du groupe à deux reprises ces derniers jours pour qu'une étude objective soit faite avant de prendre toute décision quant à l'avenir de la fonderie de Reconvilier. Les deux cantons souhaitent que cette étude complémentaire soit réalisée et s'inquiètent notamment des conséquences sociales d'une décision de fermeture qui suscite l'incompréhension générale dans la région. 

Le Conseil-exécutif bernois a salué l'engagement et le soutien du Gouvernement jurassien dans ce dossier. Dans la mesure où les dirigeants du groupe ont annoncé que les décisions définitives n'étaient pas encore arrêtées, les deux exécutifs ont décidé de poursuivre leur action politique coordonnée avec force.

D'autres sujets d'intérêt commun ont été abordés lors de cette rencontre, notamment les récents développements de la Question jurassienne. Le Gouvernement a présenté le projet de loi "Un seul Jura" au Conseil-exécutif et l'a informé que le texte venait d'être transmis au Parlement. S'agissant des institutions communes, différents projets avancent de façon satisfaisante dans les domaines notamment de la culture, de la planification hospitalière et de la construction de l'A16. Les deux gouvernements ont aussi relevé le grand potentiel de développements de projets communs dans le domaine agricole et se sont réjouis des activités déployées par la nouvelle Fondation rurale interjurassienne, en particulier l'organisation du premier concours suisse des produits du terroir qui a rencontré un grand succès.   

Projet de fusion de communes

Le Gouvernement a approuvé la création du Comité intercommunal décidé par les communes de Chevenez, Damvant, Grandfontaine, Réclère, Roche d'Or et Rocourt. Ces communes vont étudier par ce biais la possibilité d'une fusion.
Les maires de chaque commune ainsi qu'un membre du conseil communal composent ce comité, dont les frais de fonctionnement sont financés à parts égales par l'Etat et les communes intéressées. L'Etat met à disposition une assistance technique et administrative.

Loi sur les forêts

Le Gouvernement n'est pas favorable au projet de révision de la loi sur les forêts. Il estime qu'en ne consacrant que deux fonctions d'intérêt public (biodiversité et fonction protectrice) pour lesquelles elle entend apporter son aide, la Confédération s'éloigne du principe de multifonctionnalité de la forêt ancré dans la Constitution fédérale. La forêt risque ainsi de ne plus pouvoir remplir à terme les objectifs liés notamment au développement durable. 

Certains postulats importants du Programme forestier, comme le renforcement de la filière bois, ont totalement disparu. De plus, le projet fixe de nouvelles restrictions à la gestion forestière qui seront autant de nouvelles contraintes pour les propriétaires fonciers.

Bilan de la prospection économique au Benelux

Le Gouvernement a fait le point sur les actions de prospection économique menées en 2005 au Benelux. Le démarchage a débouché sur la création de nouvelles entreprises dans des secteurs prioritaires selon le 5ème Programme de développement économique. A noter que la Belgique est une place économique convoitée par les hommes d'affaires français, ce qui a pour conséquence que des entreprises françaises ont été prospectées à Bruxelles par le réseau belge ou lors d'événements organisés par le Bureau du développement économique. 
Dans le secteur des sciences de la vie et du bien-être, trois entreprises ont été créées dans le Jura. New Belidis SA, Briceline Cosmetics SA et Gilbrice SARL sont de nouvelles sociétés spécialisées dans l'industrie de la cosmétique. Une vingtaine de postes de travail ont déjà été créés depuis le mois de juin 2005 dans ce secteur. A l'avenir, une douzaine de nouveaux postes supplémentaires pourraient voir le jour.
Dans le domaine des loisirs et du tourisme, le Jura enregistre les implantations de Cinémathèque JM Boursicot SARL et sa petite soeur, Archives cinématographiques du Jura suisse SARL, et de IP Communication SARL. Toutes trois sont spécialisées dans les loisirs et dans le secteur de l'événementiel. Huit à dix postes de travail ont été créés depuis le mois de septembre 2005 dans ce secteur. Cinq à sept nouveaux postes devraient apparaître dans les trois ans à venir.
Deux entreprises sont actives dans le domaine des nouvelles technologies de l'information et de la communication. Il s'agit d'Innocom technologies SARL et VADE SARL, l'une active dans le conseil et la création d'outils de gestion à distance, l'autre dans la surveillance à distance et dans la fabrication d'appareils numériques. Actuellement quatre postes de travail sont activés dans ce secteur et une quinzaine de nouveaux postes devraient voir le jour dans les trois ans.
Quelques micro-structures ont également vu le jour. Elles réunissent actuellement cinq à six collaborateurs.
Les négociations sont en cours avec quatre entreprises du secteur de la santé, deux du secteur de l'environnement et du bien-être et trois du secteur des nouvelles technologies de l'information et de la télécommunication (3). Elles pourraient déboucher, en cas de conclusion, sur la création d'une soixantaine d'emplois en 2005-2006.

Commune des Bois

Un montant de 412'000 francs est accordé à la commune des Bois pour la réalisation du projet de protection contre les chutes de pierres dans le hameau de Biaufond.

Naturalisations

Le Gouvernement a accordé le droit de cité cantonal et de la commune de Delémont, à Jean-Louis
Schneider, ressortissant français ainsi qu'à Sylvia Lacroix Kühlmann, ressortissante française domiciliée à Morges.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014