République et canton du Jura

Délibérations du Gouvernement (séance du 30 août 2005)

Date : 01.09.2005 00:00:00

 

Atterrissage par le sud à Bâle-Muhlouse: position du Gouvernement  

Le Gouvernement a transmis sa prise de position définitive au Préfet du Haut-Rhin à propos du projet d'atterrissage par le sud à Bâle-Muhlouse (projet ILS 34). Il demande que soient prises des mesures strictes d'accompagnement permettant de minimiser les nuisances pour les populations et territoires qui seront nouvellement survolés par des avions en approche de la piste 34 de l'aéroport bâlois.

Parmi ces mesures, le Gouvernement exige une limitation formelle très restrictive des atterrissages par le sud. Les atterrissages sur la piste 34 doivent être interdits entre 22h et 7h. Une approche par l'est doit être définie, car 40% du trafic prévu à l'atterrissage à Bâle provient du sud et du sud-est.

Le Gouvernement demande également que les minima d'altitude au-dessus du canton soient augmentés à 2'500 mètres sur mer au-dessus de Delémont. Il souhaite en outre qu'une période probatoire puisse être mise en place, afin que la population et les autorités puissent se faire une idée réelle de ce que représentera la mise en service de cette nouvelle approche et que certains correctifs puissent être apportés en cas de nécessité. 

Pour mémoire, le Parlement jurassien a débattu de cet objet en séance plénière le 22 juin. Le 8 août, des essais en vol ont été réalisés au-dessus du Val Terbi. A cette occasion, le Canton du Jura a effectué ses propres mesures complémentaires à celles de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC). Les enregistrements justifient pleinement que le Gouvernement jurassien demande aux autorités françaises des garanties quant à la mise en place de cette nouvelle approche, en exigeant des mesures qui permettent de limiter au maximum les nuisances.

Une signalisation uniforme pour encourager la locomotion douce

Le Gouvernement est favorable au projet de l'Office fédéral des routes visant à doter les réseaux de la locomotion douce d'une signalisation nouvelle et conviviale. Uniformisée à l'échelon suisse, elle sera mise en place progressivement sur les quelque 60'000 kilomètres de chemins de randonnée pédestre ainsi que sur les pistes cyclables et les parcours de VTT, dont la longueur totale dépasse 20'000 kilomètres. Cet effort répond à l'essor que connaît actuellement cette mobilité écologique. Le Jura est sensible à cette consultation en regard du grand travail déjà réalisé dans le cadre du balisage des itinéraires pédestres. Une demande d'intégrer également le balisage des pistes pour cavaliers, pour roulottes et trottinettes, a été transmise à l'Office fédéral des routes. Pour rappel, le Jura est partenaire du projet SuisseMobile qui vise à promouvoir la Suisse par le biais de la locomotion douce.

Par le projet de nouvelle norme " Signalisation du trafic lent ", l'Office fédéral des routes entend réunir en une base unique les dispositions relatives au balisage, jusqu'ici disparate, des chemins de randonnée pédestre, des pistes cyclables et des parcours de VTT ainsi que la nouvelle signalisation des itinéraires destinés aux usagers d'engins assimilés à des véhicules tels que les rollers.

Liaison cyclable franco-suisse de la vallée de l'Allaine

Le Gouvernement a octroyé un crédit de 39'250 destiné à financer la part du canton du Jura à la phase 1 du projet Interreg IIIA " Liaison cyclable franco-suisse de la vallée de l'Allaine ". Une première étape allant du point frontière de Déridez à Buix sera mise en œuvre.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014