République et canton du Jura

Fédération des pêcheurs : le ministre ne veut pas polémiquer

Date : 28.10.2005 00:00:00

Delémont, le 28 octobre 2005

Le ministre Laurent Schaffter réagit aux propos tenus par la Fédération Cantonale des Pêcheurs Jurassiens (FCPJ) lors de la conférence de presse tenue le 20 octobre dernier. Depuis son entrée en fonction, il s'est engagé sans compter pour la pêche et la préservation des cours d'eau jurassiens. Développer une collaboration saine et efficace entre l'Etat et les associations de pêche, de chasse et de protection de la nature a toujours été une priorité pour le ministre de l'environnement. Ses récents succès avec la Fédération des chasseurs l'encouragent à poursuivre dans cette voie.
 

Afin de rassurer les milieux concernés, le ministre Laurent Schaffter souhaite mettre en évidence les actions en cours ou réalisées ces dernières années dans les domaines de la préservation et de la restauration des cours d'eau et de la faune aquatique.
Le Canton du Jura a engagé deux importantes études visant à identifier les dysfonctionnements des cours d'eau des bassins versants jurassiens. Il s'agit du plan régional d'évacuation des eaux de la Birse et du contrat de rivière Allaine. Ces études aboutiront à des plans d'actions qui seront mis en œuvre prochainement. Le bassin du Doubs sera quant à lui ausculté dès 2006. L'un des objectifs prioritaires de ces études est l'amélioration des conditions de vie des poissons et autres organismes aquatiques. Parallèlement à ces ambitieux projets, Laurent Schaffter mène actuellement une vaste révision de l’appareil législatif cantonal en matière de protection de la nature et des eaux. Cette démarche permettra en particulier au Canton de se doter d’un outil moderne de gestion intégrée sous la forme d’un plan directeur cantonal de gestion des eaux.
L'Etat jurassien se préoccupe également de la faune menacée. Des crédits ont ainsi été réservés en 2006 afin de sauvegarder certaines espèces emblématiques de notre canton, telles que l'apron ou l'écrevisse à pattes blanches.

Sans attendre les conclusions des études susmentionnées, le canton s'engage concrètement sur le terrain. Une passe à poissons a ainsi été réalisée sur la Birse à Courrendlin et d'autres devraient voir le jour en 2006 dans le bassin versant de la Sorne. De plus, de nombreux ruisseaux ont été revitalisés avec succès ces dernières années.

Certes, le travail à accomplir est encore important si l'on souhaite retrouver des rivières accueillantes pour la faune aquatique. Mais l'Etat s'engage sans compter, avec les moyens qu'il a à sa disposition.
En ce qui concerne les relations avec la FCPJ, le Ministre Laurent Schaffter ne souhaite pas polémiquer. Il a toujours comme objectif de remettre certaines tâches aux pêcheurs, à l'exemple de celles déléguées avec succès à la Fédération cantonale des chasseurs. Cette dernière s'est vu confier récemment la formation des candidats chasseurs et il est prévu de lui déléguer d'autres activités dès 2006.
Pour terminer, le ministre rappelle que de tels projets n'ont de chance d'aboutir que s'ils sont économiquement supportables pour l'Etat. La nouvelle proposition de partenariat qu'il a transmise récemment à la FCPJ remplit ces conditions et il espère qu'elle puisse marquer le début d'une saine collaboration.

 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014