République et canton du Jura

Grippe aviaire: le canton prend toutes les précautions qui s'imposent

Date : 22.11.2005 00:00:00

Delémont, le 22 novembre 2005

Suite à l'introduction par le Conseil fédéral de mesures préventives urgentes destinées à empêcher l'introduction de la peste aviaire en Suisse, le Gouvernement jurassien a réuni récemment les responsables sanitaires cantonaux (représentants de l'Hôpital du Jura, médecins, médecin cantonal, pharmacien cantonal, vétérinaire cantonal, responsable de la protection de la population) pour analyser la situation et examiner les mesures à prendre. Il s'agit, dans tous les secteurs concernés, d'atteindre un niveau de préparation optimal pour faire face à d'éventuels cas de cette maladie.
  

Toutes les mesures en vigueur ont un caractère préventif et les autorités jurassiennes se veulent rassurantes. Elles rappellent notamment que la viande cuite ne présente aucun danger. Aucun cas de grippe aviaire n'ayant jusqu'à présent été recensé en Suisse, elles estiment qu'il est exagéré de prévoir des médicaments et des masques pour toute la population. Par contre, différentes mesures très concrètes sont prises notamment par l'Hôpital du Jura, pour faire face à l'hospitalisation d'éventuels patients atteints de cette maladie. 

Les mesures que l'Hôpital du Jura est en train de prendre se basent sur les recommandations de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et s'inspirent aussi des mesures prises dans d'autres cantons. Le dispositif mis en place inclut notamment la définition des patients qui doivent faire penser à une possible grippe aviaire et les critères qui permettent d'exclure des cas de grippe aviaire, la mise à disposition du matériel nécessaire en cas d'une suspicion de grippe aviaire, la mise à disposition des places d'hospitalisation en isolement et l'accès aux réserves de médicaments (Tamiflu).

Dans la situation actuelle, le canton ne juge pas utile, au vu des recommandations nationales et internationales, en revanche à constituer ses propres réserves de médicaments. Il estime que les réserves sont suffisantes au niveau suisse. L'Office fédéral pour l'approvisionnement économique du pays (OFAEP) a fait constituer une réserve nationale de ce médicament, destinée à soigner les malades et à protéger le personnel soignant. La quantité stockée permet de traiter l'équivalent de deux millions de malades. L'OFAEP prépare, en collaboration avec les cantons et les offices fédéraux impliqués en cas de pandémie, des plans de distribution des réserves de médicaments.

S'agissant du respect du confinement des volailles, les autorités cantonales rappellent que ce sont les polices locales qui sont chargées de la surveillance de cette mesure décidée par le Conseil fédéral et qui est en vigueur jusqu'au 15 décembre. En cas de non respect des prescriptions, les détenteurs concernés encourent  les sanctions prévues par la loi fédérale sur les épizooties. Pour sa part, la police cantonale signalera au Service vétérinaire les manquements qu’elle aura pu constater.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014