République et canton du Jura

La Société suisse de Préhistoire et d'Archéologie dans le Jura

Date : 22.06.2005 00:00:00

Delémont, le 22 juin 2005

La Société suisse de Préhistoire et d'Archéologie a choisi le Jura pour tenir ses assises 2005 à Delémont et a organisé les deux jours d'excursions traditionnels dans le canton du Jura et le Jura bernois, dimanche et lundi. Elle entend ainsi souligner d'une part les 20 ans de la Section d'archéologie et paléontologie du canton de Jura et d'autre part les 20 ans de recherches sur le tracé de la Transjurane, de Boncourt à Bienne. La société publie à cette occasion un cahier spécial de la revue Archéologie suisse consacré aux régions visitées. Elle était déjà venue dans le Jura en 1987.
 

L’assemblée générale de samedi, qui a lieu au Centre professionnel à Delémont en présence de la ministre de l’Education, Elisabeth Baume-Schneider, sera l’occasion de débattre du changement d’appellation de la société, qui souhaite s’ouvrir à l'archéologie industrielle et moderne. La société ne peut, jusqu'à ce jour, faire mention de découvertes ou de fouilles relatives à des sites des 19e ou 20e siècles, comme, par exemple, la faïencerie de Cornol, fondée à la fin du 18e siècle, mais dont on ne connaît pas la production et que seule l'archéologie pourra ressusciter. Quelques préhistoriens ont peur de devenir minoritaires et craignent de voir leurs recherches déconsidérées par rapport à une archéologie dite aussi parfois monumentale, soit liée à des monuments historiques parfois encore existants. Les débats s'annoncent très ouverts.

Dimanche, les membres de la Société auront la possibilité de découvrir des sites archéologiques de la vallée de Delémont et de l'Ajoie, à savoir la villa gallo-romaine de Vicques, la basilique Saint-Maurice à Courtételle, la nécropole mérovingienne de Saint-Hubert à Bassecourt (6e – 8e siècle), le château de Miécourt et la Pierre percée de Courgenay, vieille de plus de 5000 ans. Les membres feront une entorse à leurs convictions profondes en quittant le monde des humains pour aborder aussi les sites à empreintes de dinosaures de Courtedoux et Chevenez.

Lundi, ils emprunteront la Transjurane romaine vieille de 2000 ans et traverseront la chaîne jurassienne du nord au sud en suivant les tracés antiques par Glovelier, Lajoux, Bellelay, Tavannes, Sonceboz et Péry.

A l'occasion de cette manifestation, un cahier spécial de la revue Archéologie suisse a été édité. Conçu sur la base de thématiques présentées selon un ordre chronologique, on y découvre de nombreuses découvertes issues des fouilles liées à la construction de la Transjurane ou à d'autres projets de constructions locaux. L'histoire du peuplement du Jura, avec ses aléas et ses soubresauts est également esquissée. Cette revue de 80 pages, richement illustrée, peut être acquise à l'Office de la culture à Porrentruy pour le prix de Fr. 16.-

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014