République et canton du Jura

Réforme de l'enseignement secondaire II et tertiaire dans le Jura

Date : 06.12.2005 00:00:00

Delémont, le 6 décembre 2005

Depuis plusieurs mois, le Gouvernement jurassien prépare une réorganisation en profondeur de l'ensemble de l'enseignement et de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire. Se fondant sur les résultats d'une vaste consultation conduite au printemps 2005 et sur les travaux effectués par les diverses instances concernées, l'exécutif cantonal a arrêté les contours de la réforme et adopté le projet de loi qui fixe son cadre général. Il vient donc de transmettre ce dossier au Parlement qui en délibérera dans les tout prochains mois. En cas d'acceptation, les nouvelles structures proposées pourraient commencer à se mettre en place à partir de la rentrée 2006 et déployer leurs premiers effets à compter d'août 2007.
 

Dans le Jura, l'enseignement secondaire II, soit l'ensemble des filières de formation qui font suite à la scolarité obligatoire, est, dans sa conception, son organisation et sa gestion, demeuré à ce jour pratiquement sur les bases qu'il connaissait déjà au moment de l'entrée en souveraineté. Des évolutions considérables intervenues dans ce secteur au cours des vingt dernières années nécessitent des changements en profondeur : mutation de la formation professionnelle, quasi généralisation de la fréquentation du degré secondaire II, développement des collaborations intercantonales, émergence de nouvelles approches et de nouvelles attentes. De la même manière, d'importantes transformations se sont également produites dans le secteur tertiaire avec l'apparition des Hautes Ecoles Spécialisées et le développement des écoles supérieures.
Le projet soumis au Parlement préconise donc une refonte complète de ces structures  d'enseignement : un seul Département, celui de la Formation, de la Culture et des Sports, assumerait désormais la responsabilité de tous les dossiers cantonaux en matière d'enseignement et de formation. L'ensemble des écoles et filières de formation de niveau secondaire II seraient fédérées au sein d'un Centre jurassien d'enseignement et de formation (CEJEF) qui les articulerait désormais en cinq divisions : division gymnasiale, division commerciale, division technique, division artisanale, division santé-social-arts. L'objectif général de la réorganisation est la mise en place d'un véritable système d'enseignement secondaire II cohérent, lisible, perméable, permettant une utilisation judicieuse des ressources humaines et financières à disposition et se prêtant aux adaptations rapides que nécessite notre époque. Une telle approche confirmerait le Jura dans sa vocation de canton novateur.

Cette refonte de l'enseignement et de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire s'accompagne d'une importante réorganisation administrative. Le Département de l'Education céderait donc la place au Département de la Formation, de la Culture et des Sports (DFCS) qui reprendrait des compétences actuellement dévolues au Département de l'Economie et de la Coopération (formation professionnelle) et à celui de la Santé, des Affaires sociales et de la Police (formations dans les domaines de la santé et du social). Le DFCS conserverait la responsabilité de l'Office cantonal de la culture, de l'Office cantonal des sports et du Centre d'orientation scolaire et professionnelle et de psychologie scolaire mais, dans le domaine de la formation comprendrait trois unités administratives nouvelles : le Service de l'enseignement de la préscolarité et de la scolarité obligatoire (SEN), le Service de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire (SFO)et le Centre jurassien d'enseignement et de formation avec sa direction générale. La création de ce nouveau département nécessiterait par ailleurs un rééquilibrage de l'ensemble des départements. 

Le calendrier proposé par le Gouvernement prévoit une décision du Parlement dans les trois premiers mois de 2006. En cas de feu vert, la désignation et l'entrée en service des responsables de cette nouvelle structure - chefs de service SEN et SFO, directeur général du CEJEF, directeurs des cinq divisions du CEJEF - devrait survenir d'ici à l'été 2006. Il appartiendra alors à cette nouvelle équipe d'assurer la mise en place des contenus détaillés de cette réforme avec de premiers effets concrets qui pourraient intervenir à partir de la rentrée 2007 selon un processus de changement qui se déploiera nécessairement sur plusieurs années.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014