République et canton du Jura

Traces de dinosaures : mise en valeur

Date : 30.06.2005 00:00:00

Delémont, le 30 juin 2005

L'intensification des travaux de fouille révèle et confirme tout le potentiel d'un site dont l'intérêt peut être sans cesse renouvelé par l'actualité. Cet élément à coup sûr va se retrouver au cœur du projet de mise en valeur inscrit au programme de législature du Gouvernement. Le projet, dont il s'agira de dessiner les contours, s'articulera assurément sur la particularité de permettre des fouilles permanentes, mettra les visiteurs en rapport avec les réalités scientifiques présentées sous un jour attractif et didactique, présentera les dimensions géologiques autant que les traces elles-mêmes et fera le lien avec d'autres centres d'intérêts naturels de la région.
 

Les scientifiques l'avaient anticipé et espéré, les sites de Courtedoux révèlent des potentialités de découvertes et de diversité qui fascinent. L'actualité des fouilles l'a rapidement confirmé depuis ce printemps, avec les travaux engagés sur le tracé de l'A16. Le site révèle un paléoenvironnement évolutif qui permet de lire à " livre ouvert " un espace de temps de quelques centaines de milliers d'années de l'histoire de la région, il y a 152 millions d'années. L'unicité du site réside dans ce livre ouvert sur le temps. L'actualité des fouilles permet d'en renouveler la diversité en quasi permanence. Cette actualité justifie que les fouilles soient à nouveau accessibles au public cette année.

Durant l'été 2005, les possibilités de visites des sites paléontologiques sis sur le tracé de l'A16 seront restreintes, en raison des nécessités du chantier de construction de la route nationale. Seuls les scientifiques et personnes directement liées au projet auront accès à ces sites. Mais, dès l'automne, les visites publiques vont reprendre, en fonction de l'avancement des découvertes, et sur des bases qui vont être précisées de concert avec les instances locales et régionales compétentes. Une nouvelle information sur les conditions de visites à venir sera fournie à la rentrée.

Pour rappel, le Gouvernement a nommé un groupe de travail chargé de lui faire des propositions " pour l'adoption et la mise en œuvre d'un concept global et concerté de gestion, conservation et mise en valeur du patrimoine naturel, paléontologique et archéologique du canton, et notamment la création d'un pôle d'attraction en rapport avec les sites paléontologiques (empreintes de dinosaures) découverts sur le tracé de la route nationale A16 en Ajoie ".

Composé d'une douzaine de personnes représentatives des divers milieux les plus directement concernés, ce groupe de travail, placé sous la présidence d'Elisabeth Baume-Schneider, ministre de l'Education, s'est mis à l'ouvrage dès l'automne 2004. Il s'est agi pour lui, d'abord, de mener des réflexions internes sur ses méthodes de travail, puis sur les enjeux et perspectives du projet, de prendre en compte les nombreuses propositions et suggestions qui lui ont été adressées spontanément, d'effectuer les démarches administratives et techniques propres à garantir la sauvegarde et la conservation des traces de dinosaures et autres vestiges paléontologiques. 

Sur proposition du groupe de travail, le Gouvernement a récemment décidé de confier un premier mandat au Bureau Urbaplan à Lausanne (dirigé par Fred Wenger, Jurassien d'origine). Il a pour tâche principale d'élaborer une définition et un cahier des charges du projet de mise en valeur des sites paléontologiques. Il a confié un second mandat à Wolfgang A. Hug, paléontologue, pour assurer le suivi scientifique et pratique en réponse aux nombreuses sollicitations à propos du projet.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014