République et canton du Jura

Votation du 25 septembre: le Gouvernement réfute les critiques des syndicats

Date : 31.08.2005 00:00:00

Delémont, le 31 août 2005

Le Gouvernement jurassien réfute catégoriquement les critiques émises ces jours derniers par le syndicat Unia à propos de la votation du 25 septembre. Le Gouvernement n'est ni " timide ", ni " récalcitrant " dans la mise en œuvre des mesures d'accompagnement. Au contraire, toutes les mesures ont été prises pour que l'extension de la libre circulation des personnes s'accompagne, dans le canton du Jura, d'un renforcement de la protection des travailleuses et des travailleurs.
 

Le Gouvernement rappelle, comme il l'a déjà fait à de réitérées reprises, que plus de 1'000 contrôles ont déjà été effectués dans les entreprises jurassiennes depuis le 1er juin 2004, conformément aux demandes de la commission tripartite créée à cet effet et à laquelle participent les syndicats. Plus de 500 contrôles ont été effectués ces derniers mois, sans mettre en évidence des cas de sous-enchère salariale et sociale. En cas de oui le 25 septembre, le Gouvernement s'est déjà engagé à plusieurs reprises à renforcer ces contrôles et au cas où cela s'avérerait nécessaire, à engager des inspecteurs supplémentaires. 

Le fait que les salaires soient, dans certains secteurs d'activité, plus bas dans le Jura qu'en moyenne suisse, n'a rien à voir avec la sous-enchère salariale au sens où on l'entend dans les mesures d'accompagnement à la libre circulation des personnes. Cette réalité tient à la structure de notre économie, qui voit certains secteurs générer peu de valeur ajoutée et employer une part importante de main d'œuvre peu ou pas qualifiée. Le 5e programme de développement économique, adopté récemment par le Parlement, vise précisément à orienter nos entreprises vers des activités à plus forte valeur ajoutée et ainsi, à élever le niveau général des salaires dans le Jura. Par ailleurs, le Gouvernement est favorable à la conclusion de conventions collectives dans les secteurs où cela est possible, et cas échéant, il appartient aux partenaires sociaux de fixer les conditions d'embauche et de salaires.

De plus, dans un récent communiqué, le Gouvernement a pris clairement position en faveur de cet accord, principalement pour deux raisons. D'une part, il est persuadé que l'accord renforcera la protection des travailleuses et des travailleurs, grâce à la mise en œuvre de mesures d'accompagnement complémentaires qui permettront d'éviter les éventuels cas de sous-enchère salariale et sociale. D'autre part, le Gouvernement souligne l'importance de l'accord pour l'économie jurassienne, et en particulier pour les entreprises exportatrices, car il ouvrira de nouveaux marchés en forte croissance. Dans ce sens, l'accord est indispensable à la création d'emplois dans la région.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014