République et canton du Jura

Fréquence à la 1/2 h exigée entre Bâle, Delémont et Bienne

Date : 10.04.2006 00:00:00

Delémont, le 10 avril 2006

Le Gouvernement a pris connaissance des intentions de la Confédération et des CFF en matière de développement futur de l’offre ferroviaire. L'objectif déclaré est « d’accélérer et de densifier le trafic ferroviaire sur les principaux axes au cours des vingt prochaines années ». Or, force est de constater que la ligne Bienne-Delémont-Bâle est une des rares lignes nationales qui ne passera pas à la fréquence demi-heure. C’est d’autant plus choquant que cette ligne concerne des localités de cinq cantons, Jura, Berne, Soleure, Bâle-Campagne et Bâle-Ville, et relie, hors Zurich, les deux principaux centres économiques du pays à savoir Genève et Bâle.
 

Si le rétablissement du nœud ferroviaire complet à Delémont est une bonne nouvelle, on ne peut cacher que cela se ferait au détriment de la qualité de la desserte sur la ligne Bienne-Delémont-Bâle. En effet, la fréquence à la demi-heure n’est pas prévue sur cette ligne contrairement à ce qui est planifié sur quasiment toutes les autres lignes principales de Suisse. Ce n’est pas acceptable. Le Gouvernement interviendra auprès de la Confédération et des CFF pour que cet « oubli » soit corrigé.

La fréquence à la ½ heure est une demande claire des utilisateurs. Partout où elle a été introduite, le nombre de passagers a progressé. Le canton du Jura peut en témoigner puisqu'en 2005 la fréquentation a augmenté de 16% entre Delémont et Porrentruy suite à l’introduction de trains supplémentaires. Si le train et les transports publics veulent être concurrentiels, ils doivent offrir la souplesse suffisante que représente une fréquence élevée. Les trains supplémentaires introduits entre Delémont et Bienne en 2005 doivent être non seulement maintenus mais renforcés tant en qualité qu’en quantité. Le Gouvernement demande que les infrastructures nécessaires soient adaptées pour permettre une fréquence à la demi-heure exacte et des correspondances performantes dans les nœuds de Delémont, Bienne et Bâle. Ceci est d'autant plus indispensable que le projet prévoit la cadence à la demi-heure depuis Bienne vers Berne ainsi qu’en direction de Neuchâtel et Lausanne/Genève. Concernant le financement des trains supplémentaires appelés à circuler entre Bâle, Delémont et Bienne, il peut être imaginé des solutions mixtes de financement, comme cela se pratique aujourd’hui, avec les CFF, la Confédération et les cantons.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014