République et canton du Jura

L'Evangéliaire de Saint-Ursanne sur internet

Date : 30.03.2006 00:00:00

Delémont, le 30 mars 2006

A l'initiative de l'Institut d'études médiévales de l'Université de Fribourg vient de se constituer sous l'appellation CeCH (Codices electronici Confoederationis Helveticae) un catalogue virtuel. Ce dernier a pour but de mettre en accès public sur internet, après leur numérisation, les manuscrits médiévaux de Suisse parmi les plus caractéristiques ou remarquables tant du point de vue scientifique et culturel que du point de vue esthétique.  Si les manuscrits précieux et réputés de l'abbaye de Saint-Gall y figurent en bonne place, le canton du Jura s'y trouve représenté par la présence de l'Evangéliaire de Saint-Ursanne, conservé dans le Fonds ancien de la Bibliothèque cantonale jurassienne à Porrentruy.
 

Ce manuscrit de type carolingien, écrit selon les experts au IXe siècle, provient du scriptorium (atelier d'écriture) de l'abbaye de Saint-Bertin (France, Département du Pas-de-Calais). Propriété du couvent puis chapitre collégial de Saint-Ursanne depuis au moins le Xe siècle, il passa en main profane probablement lors de la dissolution de cette corporation pendant la crise révolutionnaire de 1793. Ce n'est qu'un siècle plus tard qu'il refait surface, lorsque le curé-doyen de Porrentruy, Mgr Xavier Hornstein, nommé archevêque latin de Bucarest en 1896, en fait don, avec un lot d'autres ouvrages anciens, à la bibliothèque de l'Ecole cantonale de Porrentruy. Aujourd'hui, l'Evangéliaire de Saint-Ursanne constitue la pièce majeure du Fonds ancien de la Bibliothèque cantonale jurassienne.

En 1996, lorsque furent réalisées des copies de sécurité sur microfilms des manuscrits médiévaux de ce Fonds, on renonça à appliquer ce traitement physique assez lourd à l'Evangéliaire pour éviter tout risque de détérioration à sa reliure du XIIIe siècle, dont la fragilité exige que le volume soit exposé fermé. Des prises de vues photographiques de tel ou tel folio furent seules autorisées afin de procurer une documentation permettant la mise en valeur du document. Néanmoins, l'absence d'une copie de sécurité empêchait toute présentation de cet objet prestigieux à l'extérieur de son lieu de dépôt. On envisagea un temps de réaliser un fac-similé photographique des 414 pages du manuscrit, mais l'opération se révélait fort onéreuse.

En novembre 2005 s'est présentée l'opportunité pour la Bibliothèque cantonale jurassienne de recourir aux services proposés par l'équipe de spécialistes travaillant au projet de constitution du catalogue virtuel des manuscrits de Suisse. La numérisation de l'Evangéliaire fut réalisée en décembre dans l'atelier spécialisé installé à Saint-Gall. La copie digitale qui en est résultée est désormais accessible sur la toile à l'adresse www.e-codices.ch. Tout public peut y avoir accès gratuitement, pour peu qu'il accepte les conditions de consultation et d'utilisation précisées sur le site, lequel renseigne aussi sur le projet scientifique qui préside à cette initiative.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014