République et canton du Jura

Nouvelle organisation et nouveau chef au Service de l'informatique

Date : 15.12.2006 00:00:00

Delémont, le 15 décembre 2006

Le Gouvernement a fixé les nouvelles orientations du Service de l'informatique (SDI) et adopté l'organisation qui en découle. Sur la base d'un audit réalisé récemment, il a décidé de tendre vers l'externalisation des développements informatiques et de conserver un centre de compétences autour des rôles d'architectes, de chefs de projets et d'analystes métier. Pour parvenir à cette nouvelle structure, il a été prévu une phase de transition en 2007, qui permettra de parvenir à l'organisation cible dès 2008, conjointement à un nouveau schéma directeur informatique. L'effectif du personnel passera progressivement de 24 à 20 collaborateurs. En outre, le Gouvernement a nommé Matthieu Lachat, de Courroux, comme nouveau chef du SDI (voir portrait ci-dessous).
 

La nouvelle organisation mise en place vise à doter l'administration d'un service informatique capable de gérer de façon efficace les projets qui lui sont soumis, d'assurer la planification des besoins informatiques à moyen et à long terme, aussi bien au niveau technologique qu'au niveau de l'architecture logicielle et infrastructure. Le Gouvernement souhaite également une amélioration significative des temps liés aux développements des solutions clients. C'est dans cette perspective qu'il a décidé de procéder, ainsi que le prévoyait le schéma directeur informatique, à un audit de compétences afin de vérifier l'adéquation entre les connaissances des collaborateurs et leur cahier des charges.  

Concrètement, les nouvelles orientations impliquent des changements au niveau de l'organisation. Un groupe de compétences (GC) "Application et infrastructure architecte" est créé avec pour mission notamment de définir la stratégie IT (technologies de l'information), d'assurer la veille technologique et d'intégrer les services livrés par des tiers à l'architecture logicielle existante. La gestion des projets informatiques et le contact avec les utilisateurs est confiée à un groupe de compétences appelé "Analyse métier et gestions de projets". Ce groupe sera la plaque tournante et le leader de tout projet informatique.  

La réorganisation du SDI a des implications sur le personnel. La réduction de quatre postes interviendra par deux départs en retraite, le non-renouvellement de fonction décidé par le Gouvernement en juin dernier d'un collaborateur ainsi que par la résiliation du contrat d'un collaborateur dont les capacités professionnelles n'étaient pas en phase avec les exigences du SDI. En outre, les métiers des collaborateurs en place vont, pour certains, changer. La réduction des projets développés "maison" et la modification des missions du groupe "Intégration" impliquent que certains collaborateurs vont remplir un nouveau rôle, comme architecte d'infrastructure, analyste métier ou chef de projets.

L'actuel groupe "Exploitation" s'appellera désormais "support et maintenance" et verra son effectif passer de 7 postes et demi à neuf et demi. Ce GC, de même que le GC "Sécurité" seront renforcés. Financièrement, l'opération est prévue pour être neutre, dans la mesure où les économies en personnel seront affectées au développement de projets en externe. 

Le Service de l'informatique a connu quelques turbulences ces derniers temps. L'intervention d'un médiateur ce printemps, la mise sur pied d'un audit de compétences cet automne dans lequel chaque collaborateur a été impliqué et les nouvelles orientations fixées par le Gouvernement amèneront certainement un retour au calme : chaque collaborateur sait désormais quel est son rôle futur, une restitution individuelle de l'audit personnel sera effectué en début d'année 2007, ce qui permettra à chacun de porter une évaluation sur ses connaissances et ses compétences. De manière globale, cet audit s'est révélé positif et les mesures qu'il a induites permettront au Service de l'informatique de fournir les prestations attendues de lui au profit de l'ensemble de d'administration et des citoyens. 

Le Gouvernement est convaincu que le Service est désormais armé pour affronter l'avenir, terminer la réalisation du schéma directeur informatique 2005-2006 avant d'empoigner les nouvelles réalisations qui seront planifiées dans un nouveau schéma directeur qui sera établi dès 2007.

Matthieu Lachat, nouveau chef du SDI

Originaire de Porrentruy et domicilié à Courroux, né en 1974, Matthieu Lachat est marié et père de deux enfants.

Après un apprentissage d'électronicien à l'EHMP à Porrentruy, il a obtenu un diplôme d'ingénieur en télécommunication. Son parcours professionnel passe par les fonctions d'ingénieur-programmeur auprès d'Ismeca à La Chaux-de-Fonds, d'administrateur-système auprès de Sunrise Communication SA à Lausanne et British Telecom, puis responsable régional à Genève pour la même entreprise avant de travailler chez Cablecom Business comme responsable du bureau de projet pour la Suisse romande de 2000 à 2004, date de sa nomination comme adjoint au chef du Service de l'informatique (SDI). 

A ce poste, Matthieu Lachat a très vite su démontrer sa capacité à s'impliquer dans la direction d'une unité administrative et depuis le 20 septembre dernier, il a assuré la suppléance de la direction du SDI. Par ailleurs, l'audit de compétences a confirmé les excellentes connaissances et compétences de M. Lachat, qui entre en fonction immédiatement.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014