République et canton du Jura

Smog estival : l'ozone jurassien sur internet

Date : 06.07.2006 00:00:00

Delémont, le 6 juillet 2006

Avec les premiers beaux jours de l’été, les concentrations d’ozone prennent l’ascenseur. L’Office cantonal des eaux et de la protection de la nature (OEPN) publie à nouveau sur Internet (www.jura.ch/ozone) des bulletins d’information quotidiens sur la teneur de l’air en ozone dans les trois districts jurassiens.
 

L’Office des eaux et de la protection de la nature (OEPN) publie quotidiennement depuis 2004 les teneurs journalières maximales de l’air en ozone sur internet www.jura.ch/ozone ou à partir de la une du site internet (Accès rapide). Les mesures sont effectuées dans les trois chefs-lieux jurassiens par les stations de mesure de l’OEPN. En outre, la plate-forme d’information www.ozonok.ch mise en place par les cantons suisses donne toutes les informations utiles sur le sujet. 
 
Depuis le 10 juin 2006, des pointes d'ozone ont été observées dans le Jura. Les concentrations maximales observées ont atteint des pointes à 153 µg/m3 le 14 juin à Delémont et 161 µg/ m3 à Porrentruy le 15 juin 2003. Les valeurs maximales sont généralement observées entre 17h et 19h. Aucun dépassement de la valeur limite n'a encore été mesuré à Saignelégier, où les concentrations restent pour l'instant assez stables.

Des teneurs élevées en ozone dans l’air provoquent des irritations des voies respiratoires et des yeux. Les personnes sensibles, soit 10 à 15% de la population, devraient éviter les activités physiques ou sportives de forte intensité en plein air, particulièrement en fin d’après-midi.

L’ozone se forme spontanément à partir de polluants primaires sous l’action du rayonnement solaire. Le trafic routier, l’industrie, l’artisanat et les ménages sont les principaux responsables de la formation de ces polluants. Seules les mesures à long terme visant à réduire les émissions de ces polluants et l’utilisation de produits respectueux de l’environnement permettront d’améliorer durablement la qualité de l’air. En complément aux mesures prises par les autorités cantonales et fédérales, chacun est invité à contribuer à la diminution des émissions, en limitant au maximum les transports motorisés et en favorisant les transports en commun, en privilégiant les produits locaux et en utilisant des produits sans solvants.

Une coopération entre les cantons romands est en passe d'être mise en place, notamment dans le cadre de la Conférence des directeurs des travaux publics de l'aménagement du territoire et de la protection de l'environnement de la Suisse occidentale et latine (CDTAPSOL), visant à coordonner et unifier les mesures de prévention et d'information relatives aux émissions atmosphériques.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014