République et canton du Jura

Augmentation de la population dans le Jura en 2006

Date : 30.08.2007 00:00:00

Delémont, le 30 aout 2007

En 2006, la population du canton du Jura a connu une augmentation de 182 habitants (+0,3 %), alors qu'au niveau suisse la croissance a été de 0,7%. La population étrangère continue de jouer un rôle important dans cette évolution, les deux tiers du solde naturel au niveau cantonal lui étant imputable. Les naissances ont été globalement plus nombreuses que les décès (+76), ce qui n'avait pas été le cas en 2003. Après trois années consécutives où le nombre de décès de Suisses et de Suissesses a été supérieur à celui des naissances, la tendance s’est inversée en 2006.
 

En 2006, le district de Delémont a gagné 83 habitants, celui des Franches-Montagnes s'est accru de 144 habitants et le district de Porrentruy a enregistré une diminution de 45 habitants. Dans ce dernier district, il s’agit de la quatrième baisse depuis 2001. Pour la première fois depuis 1930, le district des Franches-Montagnes franchit la barre des 10'000 habitants !

En Suisse, quatre cantons ont connu une diminution de leur population (UR, GL, BS et AR). Celui de Fribourg a enregistré la plus forte croissance avec un taux de 1,7 %. Toujours au niveau suisse, c’est la septième année consécutive que le solde naturel de la population de nationalité suisse est négatif. En 2006, dans dix cantons le solde naturel auprès de la population suisse est demeuré négatif et la reprise économique n’a pas permis de favoriser un redressement de la courbe de la natalité (+ 0,6 % / CH+étrangers).

Le Jura a enregistré en 2006 3'804 arrivées et 3'692 départs. Le solde migratoire de 112 personnes est supérieur à la moyenne observée au cours des 28 dernières années (- 22). Il reflète bien la reprise économique. Les trois districts enregistrent une arrivée d'étrangers supérieure aux départs et leur total de 185 contrebalance le solde migratoire négatif des Suisses (-73).

Tandis que davantage de Suisses et de Suissesses des districts de Delémont et de Porrentruy quittent le Jura, aux Franches-Montagnes les arrivées sont supérieures aux départs de 70 unités.
En 2006, 236 étrangers ont obtenu la nationalité suisse, contre 308 en 2005, 151 en 2004 et 204 en 2003.

Les chefs-lieux ont connu une évolution contrastée. Delémont a vu sa population passer à 11'318 habitants (+42 ou 0,4%) et Saignelégier à 2'163 habitants (+32 ou 1,5%), tandis que Porrentruy essuyait un recul de 46 habitants (-0,7%). A fin 2006, 6'564 personnes résidaient dans la cité des princes-évêques.

Pour terminer, mentionnons encore les variations les plus extrêmes observées dans chaque district, en pourcent de la population:

- district de Delémont :                   Mettembert +6,3 %; Undervelier -4,9 %
- district des Franches-Montagnes :  Montfaucon + 6,8 %; Epauvillers -6,8 %
- district de Porrentruy :                  Seleute + 4,2 % ; Roche d’Or -7,5 %

 … tout en restant conscient que dans une petite localité comme celle de Roche d'Or avec 40 habitants, 3 habitants en moins représentent déjà une diminution de 7,5 % !

Si le canton de Berne enregistre une croissance de 0,2 %, le Jura bernois perd 76 habitants
 (-0,2 %), dont 51 dans le district de Moutier, 31 dans celui de La Neuveville, tandis que celui de Courtelary en gagne 6.

Tous les détails

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014