République et canton du Jura

Création d’Espace Formation Emploi Jura (EFEJ) à Bassecourt

Date : 10.04.2007 00:00:00

Delémont, le 10 avril 2007

Le Jura se dote d’un nouvel outil pour lutter contre le chômage. Le Service des arts et métiers et du travail a décidé d’intégrer quatre structures existantes -Styltech, Déclic, Ateliers de formation et Bourse de l’emploi – au sein d’une nouvelle entité appelée Espace Formation Emploi Jura (EFEJ) et sise à Bassecourt. Cette nouvelle étape concrétise la volonté politique de créer un véritable centre cantonal d’amélioration des compétences à l’attention des demandeurs d’emploi. EFEJ sera dirigé par Pascal Docourt, actuel responsable des Ateliers de formation.


En tant qu'organisme cantonal, EFEJ s'appuie sur une nouvelle organisation, constituée des cinq secteurs suivants:

  • "Industrie et artisanat": plus de vingt formations pratiques dans des métiers caractéristiques de l'industrie jurassienne (polissage, horlogerie, CNC, menuiserie, cuisine, etc.)
  •  "Commercial": huit formations dans le domaine commercial selon le principe du "learning by doing" dans le cadre d'une entreprise d'entraînement.
  •  "Jeunes": remise à niveau scolaire, orientation, stage et soutien dans la recherche d'une place de formation en apprentissage ou dans une école dans le cadre d'un semestre de motivation.
  •  "Emplois temporaires": stages diversifiés dans les services de l'Etat, les communes, les homes, les hôpitaux ou les autres institutions à but non lucratif.
  •  "Emploi": soutien technique aux demandeurs d'emploi dans leurs démarches de recherche d'emploi et accès facilité aux offres publiées par les employeurs.

Sous l'égide du Département de l'Economie, de la Coopération et des Communes, l'action d’EFEJ va s'inscrire résolument dans la politique de développement des compétences et de requalification développée depuis plusieurs années dans le Jura, visant non seulement la rapidité d'insertion mais également et simultanément la durabilité de l'insertion et la prévention générale du chômage.

Pour remplir sa mission avec la meilleure efficacité possible, EFEJ s'appuie sur un cadre de travail très proche de l'entreprise. Dans cette optique, l'ensemble des équipements et des machines à disposition sont modernes et correspondent aux standards des entreprises de la région afin de permettre un transfert des compétences bien adaptées aux besoins des demandeurs d'emploi comme des entreprises. Le concept pédagogique repose ainsi sur une formation individualisée et orientée sur la pratique. Il intègre les exigences d'horaire et de rythme, de qualité et de rendement tout en s'appuyant sur des évaluations de compétences objectives et reconnues. Les apprenants sont encadrés par une équipe de formateurs dynamiques qui suivent régulièrement des cours de perfectionnement technique et pédagogique.

La collaboration avec les employeurs, facteur déterminant dans le processus d'insertion sur le marché du travail, sera encore plus étroite par le biais de prestations et de travaux de sous-traitance réalisés pour le compte d'entreprises de la région et permettant aux apprenants d'être pratiquement immergés dans la réalité professionnelle. Dans ce contexte, de nouveaux projets de formation pourront voir le jour en partenariat avec les employeurs.

Aboutissement d'un processus de mise en commun des compétences et moyens disponibles, EFEJ pourra s'appuyer sur une organisation intégrée qui lui permettra de renforcer son rayon et sa capacité d'action en faveur de l'insertion professionnelle.

Pour mémoire, c’est au cours des années 1990 que l'Etat jurassien, par l'intermédiaire du Service des arts et métiers et du travail, a créé trois structures cantonales chargées de soutenir la réinsertion professionnelle des demandeurs d'emploi: l'entreprise d'entraînement Styltech et le semestre de motivation Déclic, tous deux situés à Delémont, ainsi que les Ateliers de Formation de Bassecourt (AFB).

Ces trois structures ont rapidement pris une place importante dans le cadre de la politique de lutte contre le chômage. A fin 2003, elles ont alors fait l'objet d'un regroupement sur un même site à Bassecourt, tout en gardant leur identité propre. Ce regroupement géographique a constitué la phase préliminaire d'une stratégie à moyen terme visant à doter le canton du Jura d'un véritable centre cantonal d'amélioration des compétences mis au service des demandeurs d'emploi et des personnes confrontées à des difficultés d'insertion sur le marché du travail. Le bilan de cette phase préliminaire tiré au début de cette année s'avère pleinement positif: économie de moyens, coordination renforcée, avantages organisationnels, meilleures modularité et complémentarité des formations, développement d'un environnement professionnel plus dynamique et diversifié, mise en commun des réseaux d'entreprises partenaires. De plus, ce regroupement a permis de créer la Bourse de l'emploi, nouvelle structure indispensable dans le cadre de la politique de lutte contre le chômage.

EFEJ, l'ORP-JURA et le secteur Observation et mesure du marché du travail constituent ainsi le service public de l'emploi jurassien, rattaché au Service des arts et métiers et du travail.

Le Service public de l'emploi saisit l'occasion de ce communiqué pour présenter son rapport d'activité 2006 ci-annexé et disponible sur son site internet (www.jura.ch).

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014