République et canton du Jura

Feu bactérien: interdiction de déplacement d'abeilles

Date : 21.03.2007 00:00:00

Delémont, le 21 mars 2007

Afin de freiner la propagation du feu bactérien, apparu dans le canton du Jura en 1999, les apiculteurs sont à nouveau appelés à collaborer avec le monde arboricole.
 

Le feu bactérien a fait son apparition dans notre canton en 1999. L'année dernière, sept cas ont été découverts dans quatre communes (Delémont, Fontenais, Pleigne, Porrentruy), ce qui a conduit à l'élimination de 9 plantes, des cognassiers et cotonéasters érigés ainsi qu’un massif de cotonéasters rampants.

La directive no 2 de l’Office fédéral de l’agriculture relative à la limitation temporaire du déplacement des abeilles pour prévenir l’introduction et la dissémination du feu bactérien par les abeilles a été révisée et prendra effet au 1er janvier 2007. Celle-ci est basée sur l’ordonnance du 28 février 2001 sur la protection des végétaux et règle le déplacement des abeilles dans une zone protégée, tout en donnant la possibilité aux Services phytosanitaires cantonaux d’ordonner des mesures afin de prévenir la dissémination du feu bactérien par les abeilles dans les peuplements de plantes-hôtes dignes de protection.

Par conséquent, tout déplacement d’abeilles provenant des communes citées ci-après vers les communes qui ne figurent pas dans cette liste est interdit entre le 1er avril et le 30 juin 2007.
Les communes concernées sont les mêmes que l’année passée, soit :
• District de Delémont : Bassecourt, Boécourt, Bourrignon, Châtillon, Corban, Courchapoix, Courfaivre, Courrendlin, Courroux, Courtételle, Delémont, Develier, Ederswiler, Glovelier, Mettembert, Montsevelier, Movelier, Pleigne, Rossemaison, Soulce, Soyhières, Undervelier, Vellerat, Vicques ;
• District de Porrentruy : Alle, Asuel, Bressaucourt, Charmoille, Chevenez, Cornol, Courgenay, Courtedoux, Fontenais, Fregiécourt, Miécourt, Ocourt, Pleujouse, Porrentruy.
Cette mesure concerne aussi bien l’apiculture pastorale, la vente ou la donation de colonies d’abeilles et d’essaims que le transport des ruchettes de fécondation de et vers les stations de fécondation. Sont par contre exclues de ces mesures :
• les abeilles (colonies, essaims, ruchettes de fécondation), transportées à des altitudes supérieures à 1200 m ;
• les abeilles qui sont isolées pendant deux jours au moins avant leur déplacement (cela concerne surtout les essaims, les petites colonies d’abeilles et les ruchettes de fécondation, mais aussi les ruches de production) ;
• les reines (avec accompagnatrices) en cage d'introduction.

Il est rappelé que tout déplacement de colonies d’abeilles doit être préalablement annoncé à un inspecteur des ruchers.

Pour plus d'informations, les intéressés peuvent contacter la station phytosanitaire cantonale (tél. 032 420 74 33) ou l’inspecteur cantonal des ruchers (tél. 032 461 37 20).

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014