République et canton du Jura

Inauguration de la plate-forme douanière de Boncourt-Delle

Date : 12.12.2007 00:00:00

Boncourt, Delle, le 12 décembre 2007

La plate-forme douanière de Boncourt-Delle, section 1 de l’A16 Transjurane, a été inaugurée mercredi (12 décembre 2007) dans le cadre d’une manifestation organisée par le Gouvernement jurassien en collaboration avec la Préfecture du Territoire de Belfort. Cette infrastructure transfrontalière, trait d’union qui sera mis en service lundi 17 décembre, constitue le lien direct entre les réseaux routiers suisse et français. Après celle du tronçon Choindez-Moutier Nord le 30 novembre, l’inauguration de la plate-forme douanière représente pour le canton du Jura le deuxième trait d’union majeur avec ses voisins qui se concrétise en l’espace de quelques jours via l’A16 Transjurane.
 

Le président du Gouvernement jurassien Laurent Schaffter, le préfet du Territoire de Belfort Philippe De Lagune, le président du Conseil régional de Franche-Comté Raymond Forni, les directeurs des douanes suisses et françaises Rudolf Dietrich et Jérôme Fournel ainsi que les maires de Delle et Boncourt Pierre Oser et André Goffinet ont inauguré ensemble les infrastructures transfrontalières de la plate-forme douanière de Boncourt-Delle et les deux cents mètres de l’A16 et de la RN1019 qui traversent ces nouvelles installations construites à cheval sur la frontière franco-suisse.
Les différents intervenants ont souligné l’importance de cette infrastructure pour l’intensification des relations transfrontalières entre des régions voisines qui partagent un destin commun. La construction de la gare TGV à Méroux-Moval qui accueillera 30 trains quotidiens dès 2011, l’implantation de la zone d’activités binationale de Boncourt-Delle ou encore l‘achèvement de l’A16 Transjurane dans le canton du Jura en 2014 sont autant d’éléments qui renforceront l’accessibilité et l’attractivité de l’ensemble de la région.
La plate-forme douanière de Boncourt - Delle est le fruit d’une collaboration entre les instances suisses et françaises compétentes, à savoir, côté suisse, le Service des ponts et chaussées du canton du Jura, l’Office fédéral des routes, l’Office fédéral des constructions et de la logistique et la Direction générale des douanes, et côté français, la Direction régionale de l’équipement de Franche-Comté, la Direction interdépartementale des routes, la Direction des personnels et de l’adaptation de l’environnement professionnel et la Direction des douanes et droits indirects.
Les travaux ont démarré en avril 2005 pour se terminer en décembre 2007. Il a fallu à peine 30 mois pour aménager les 4,6 hectares du périmètre total de l’infrastructure sise de part et d’autre de la frontière franco-suisse, dans le secteur de la Queue-au-Loup, sur les communes de Boncourt (CH) et de Delle (F).
Le concept architectural qui s’exprime notamment par les bâtiments et l’aubette centrale, se fonde en premier lieu sur la fonctionnalité d’une telle infrastructure qui doit avant tout répondre aux besoins des utilisateurs. La volonté de marquer le territoire entre la chaîne du Jura et les Vosges a également inspiré l’auteur du projet. L’aubette centrale se veut ainsi une lanterne visible loin à la ronde et qui matérialise dans le paysage l’emplacement de la frontière.
Le coût total des infrastructures de la plate-forme douanière est de CHF 31,6 millions de francs. Ce montant comprend l’acquisition des terrains, les frais d’études, les travaux de construction et les dépenses liées à la protection de l’environnement. Ces coûts englobent également les travaux effectués sur territoire français, d’un montant de 8 millions de francs, correspondant à la participation financière de la République française. La maîtrise d’ouvrage des infrastructures a été assurée par la Suisse. Quant au coût des bâtiments suisses et des bâtiments communs, il se monte à CHF 10 millions de francs.
Dès sa mise en service lundi 17 décembre 2007, la plate-forme accueillera le trafic transfrontalier et toutes les opérations douanières. Côté français, la plate-forme est directement reliée à la nouvelle RN1019 partiellement en service depuis la fin 2005, ce qui permettra au trafic transfrontalier d’éviter la ville de Delle par l’ouest. Côté suisse, le trafic empruntera la route de liaison de Boncourt déjà en service, entre la plate-forme douanière et le réseau cantonal via le giratoire de l‘actuelle douane de Boncourt.
Il faudra toutefois attendre 2011 pour emprunter l’A16 de Boncourt à Bure, puis 2014 de Bure à Moutier.

dossier de presse
discours de Laurent Schaffter, président du Gouvernement jurassien
discours de Rudolf Dietrich, directeur général des douanes suisses

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014