République et canton du Jura

Mise en consultation du projet de création d’un district franc en Ajoie

Date : 01.10.2007 00:00:00

Delémont, le 1er octobre 2007

Le Gouvernement a examiné la possibilité de créer un district franc fédéral dans le canton du Jura, sur la base d’un dossier élaboré par l’Office des eaux et de la protection de la nature. Le projet, qui se justifie par la situation précaire de certaines espèces de mammifères et d’oiseaux inféodés à l’espace rural de plaine, propose la création d’un district franc d’une superficie de 866 ha sur le plateau sis entre les villages de Coeuve, Vendlincourt, Bonfol et Damphreux (refuge Vendline – Coeuvatte). Soucieux de connaître l'avis des milieux concernés par la création d’une telle réserve de chasse en Ajoie, le Gouvernement a décidé d'ouvrir une large consultation avant de décider de la suite à donner à cette étude. Les personnes, associations et autorités consultées ont jusqu'au 9 novembre 2007 pour se prononcer.
 

Un district franc est un refuge de chasse d’importance nationale. A l’intérieur de son périmètre, la chasse est soumise à restrictions, voire interdite pour certaines espèces. De plus des mesures supplémentaires concernant notamment la circulation, les manifestations sportives, les chiens et le camping y sont prises afin de réduire les dérangements de la faune sauvage. La Suisse compte actuellement 41 districts francs dont 18 se trouvent en Suisse romande. Le Valais en possède 10, Vaud 4, Fribourg 2, Neuchâtel et le Jura bernois 1.
Par rapport aux districts francs existants, qui se situent tous en haute ou moyenne montagne, le projet jurassien est novateur. Si ce dernier voit le jour, il serait en effet le premier à être réalisé dans un espace rural de plaine. En Suisse, beaucoup de mammifères et d’oiseaux sauvages fréquentant les espaces agricoles ont vu leur effectif diminuer et certains d’entre eux ont même disparu. Ce constat est à l’origine du développement du projet jurassien. Ses objectifs sont les suivants :
- protéger le lièvre brun et mettre en place les conditions permettant la réintroduction et le maintien de la perdrix grise ;
- conserver la zone en tant qu’habitat varié pour les mammifères et oiseaux sauvages de plaine ;
- favoriser la mise en réseau des biotopes ;
Il faut également préciser que la création d’un district franc en Ajoie ne provoquera pas de nouvelles contraintes pour l’agriculture. La mise en place de milieux favorables à la faune sauvage se fera sur des bases volontaires uniquement et les éventuelles pertes d’exploitation seront compensées.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014