République et canton du Jura

Répartition des contingents de betteraves sucrières

Date : 30.03.2007 00:00:00

Delémont, le 30 mars 2007

Les cantons romands ne sont pas satisfaits de la répartition des contingents de betteraves sucrières entre les régions du pays. Le ministre jurassien Michel Probst l’a fait savoir vendredi à Berne, à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire des Sucreries Aarberg et Frauenfeld SA. Au nom des cantons de Fribourg, de Genève, du Jura, de Neuchâtel, du Valais et de Vaud, il a notamment exigé des responsables des sucreries qu'ils répartissent les contingents en application des principes de développement durable, de sécurité d'approvisionnement du pays et de solidarité entre les régions et entre les producteurs.
 

En automne 2006, les Sucreries Aarberg et Frauenfeld SA ont réparti 20'000 tonnes de sucre selon des critères strictement économiques et financiers. Il en est résulté une attribution de 70 % des contingents disponibles à la Sucrerie de Frauenfeld et 30 % seulement à celle d'Aarberg, ainsi que l'octroi de contingents moindres aux producteurs des régions les plus éloignées des sucreries.
Le ministre jurassien a notamment insisté sur des raisons techniques, climatiques et politiques pour motiver ses revendications. Il a conclu en affirmant que les procédés appliqués en automne 2006 ne seraient plus acceptés à l'avenir. Cas échéant, il sera recouru à tous les moyens légaux et politiques existants pour remettre en cause toute décision de répartition des contingents de betteraves sucrières s'écartant des principes de développement durable, de sécurité d'approvisionnement du pays, de solidarité entre les régions et entre les producteurs.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014