République et canton du Jura

Budget 2009: léger bénéfice

Date : 08.10.2008 00:00:00

Delémont, le 8 octobre 2008

Le Gouvernement a présenté mercredi (8 octobre) un budget 2009 de l'Etat légèrement bénéficiaire de 36'000 francs. Ce résultat est obtenu malgré une inflation importante, des montants provenant de la nouvelle péréquation financière (RPT) décevants, la pleine compensation de la progression à froid et la baisse fiscale de 1% décidée par le peuple en 2004. Pour parvenir à cet équilibre, les premières mesures d'assainissement des finances ont été mises en œuvre et les charges ont été strictement maîtrisées. Comme en 2008, les investissements sont maintenus à un niveau élevé. Ils seront autofinancés à raison de 80%, ce qui est compatible avec le frein à l'endettement.
 

Les recettes de l'Etat s'élèvent à 758,3 millions de francs, en hausse réelle de 2,0% par rapport au budget 2008. Elles sont influencées sur le plan fiscal par la pleine compensation de la progression à froid (adaptation des barèmes fiscaux pour corriger les effets de l'inflation), qui s'élève à 5,9%. En outre, le budget intègre la baisse fiscale linéaire de 1% décidée par le peuple en 2004. Globalement, en tenant compte de ces deux éléments et de l'évolution de la masse fiscale imposable, l'impôt sur le revenu et la fortune des personnes physiques augmente de 2,8 millions de francs (+1,4%). L'impôt sur les personnes morales progresse de 3,1 millions (+8,4%), le budget retenant l'hypothèse d'un rafraîchissement conjoncturel avec une croissance réelle estimée à 1,6%.

Les parts fédérales sont en augmentation s'agissant de l'impôt anticipé et de l'impôt fédéral direct. Malheureusement, cette évolution est plus que compensée par la diminution des montants que le Jura recevra de la Confédération dans le cadre de la RPT (2,9 millions de moins qu'en 2008).

Avec 44,4 millions de francs, le montant net des investissements respecte le cadre du plan financier 2008-2011. Comme les années précédentes, le secteur routier se taille la part du lion avec 11,3 millions de francs (A16, H18, autres aménagements et maintenance). Un montant de 6,3 millions est affecté aux constructions et rénovations de bâtiments, dont 3,8 millions pour le lycée et 1 million pour le centre professionnel de Porrentruy (classe d'horlogerie). En outre, 20,5 millions de francs seront versées sous forme de subventions d'investissement (en particulier santé, agriculture, environnement, transports, enseignement, économie).

L'insuffisance de financement des investissements s'élève à 8,7 millions de francs. Le Gouvernement atteint l'objectif de politique financière qu'il s'est fixé avec un degré d'autofinancement de 80% des investissements. La dette, qui dépassait les 500 millions de francs jusqu'à fin 2003, devrait se situer à 255 millions à fin 2008 et augmenter dans des proportions acceptables en 2009. La charge d'intérêts devrait encore légèrement baisser en 2009 pour s'établir à environ 10 millions de francs, mobilisant encore 3,6% des recettes fiscales.

Les premiers effets des mesures visant à réduire le déficit structurel de l'Etat sont intégrés au budget 2009, conformément au calendrier présenté en avril 2008 par le Gouvernement. En outre, plusieurs mesures significatives, notamment celles concernant la masse salariale, seront soumises au Parlement dans les mois à venir.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014