République et canton du Jura

Comptes 2007 équilibrés

Date : 12.03.2008 00:00:00

Delémont, le 12 mars 2008

Les comptes 2007 de l’Etat jurassien bouclent sur un léger excédent de recettes de 45'000 francs. Ce résultat, meilleur que le budget, qui prévoyait un déficit de 5,5 millions de francs, a pu être atteint grâce à la qualité de la gestion financière, à la maîtrise des charges notamment de personnel et aux effets d’une bonne conjoncture qui dure depuis trois à quatre ans déjà. Le degré d’autofinancement des investissements s’est élevé à 84,9% et l’insuffisance de financement s’est limitée à 5,9 millions. Le Gouvernement se réjouit du retour à l’équilibre mais est conscient qu’un retournement de tendance économique entraînerait un retour quasi immédiat dans les chiffres rouges. C’est pourquoi il poursuit ses travaux en vue de résorber le déficit structurel d’ici la fin de la législature.
 

Dans le détail, le total des charges s’élève à 711,8 millions de francs. Les charges réelles dépassent très légèrement le budget (+0,7%) et ne progressent que de 2,4% par rapport à 2006. Les charges de personnel, avec 226,4 millions, sont conformes aux prévisions, alors que le secteur « biens, services et marchandises » affiche des charges inférieures de 6,3% aux prévisions budgétaires et stables par rapport à 2006. En revanche, les charges sont supérieures au budget de 2,25% et augmentent de 4,15% par rapport à 2006 dans les dépenses dites «de transferts» (subventions, dédommagement à d’autres cantons). La progression aurait été limitée (0,4% par rapport au budget), sans la survenance de deux éléments extraordinaires liés à la RPT et au transfert des charges de la santé.

Le montant global des recettes atteint aussi 711,8 millions de francs, en hausse de 1,8% par rapport au budget. Globalement, les recettes fiscales s’accroissent de 5,4% par rapport à 2006 et sont conformes aux prévisions budgétaires (+0,5%). L’augmentation la plus forte concerne les personnes morales, qui ont généré des impôts supplémentaires pour un montant de 6,5 millions de francs (+21,8%) par rapport à 2006. Pour les personnes physiques, la hausse d’une année à l’autre atteint 5,4 millions (+2,9%). Les parts fédérales versées au canton (notamment impôt anticipé et impôt fédéral direct IFD) dépassent le budget de près de 4%.

En 2007, les investissements nets s’élèvent à 39,2 millions de francs, soit 6,8 millions de moins que prévu. Dans les secteurs des routes et des constructions principalement, des travaux ont pris du retard ou ont été différés. Certains investissements non prévus se sont concrétisés, comme l’achat du bâtiment administratif de Morépont. 16,0 millions de francs ont été distribués en 2007 au titre de subventions d’investissement, principalement dans les domaines «santé», «agriculture», «eau», «économie» et «enseignement».

Vu l’équilibre du compte de fonctionnement et des investissements nets inférieurs aux prévisions, l’insuffisance de financement est diminuée de quelque 12 millions de francs par rapport au budget. Elle est proche de la moyenne annuelle constatée depuis l’entrée en souveraineté.

Le capital reçu de la BNS en 2005 a permis de réduire encore la dette. A fin 2007, elle s’élève à 305,2 millions de francs, et pourra encore être réduite en 2008 jusqu’à hauteur de 260 millions. En conséquence, le poids des intérêts passifs a encore baissé, de même que le risque auquel l’Etat est exposé en cas de hausse des taux d’intérêt.

Le résultat des comptes 2007 doit être apprécié dans le contexte d’une conjoncture favorable depuis plusieurs années, qui devrait permettre aux collectivités publiques de dégager des bénéfices. C’est pourquoi le Gouvernement poursuit ses travaux et présentera en avril 2008 des mesures structurelles dans le but d’équilibrer les finances cantonales sur la durée d’un cycle économique complet.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014