République et canton du Jura

Délibérations du Gouvernement

Date : 23.10.2008 00:00:00

Delémont, le 23 octobre 2008

Le Gouvernement rencontre le Conseil municipal de Porrentruy
 

Le Gouvernement et le Conseil municipal de Porrentruy ont tenu une séance de travail commune mercredi dans la cité ajoulote. La rencontre a permis de débattre de différents projets majeurs actuellement à l’étude et sur lesquels les services cantonaux et communaux travaillent en étroite collaboration. Les deux exécutifs se réjouissent en particulier du regain d’intérêt des investisseurs pour la région, en lien sans doute avec l’arrivée du TGV Rhin-Rhône près de Belfort en 2011 et la perspective de l’achèvement de l’A16 d’ici quelques années.

Parmi les principaux projets d’envergure figurent la construction d’une pépinière d’entreprises et centre d’appui technologique dans la zone industrielle «Sous Roche de mars», l’implantation d’un centre Landi à l’ouest de la ville et le complexe «Esplanade», qui comprendra un centre commercial, des bureaux et des appartements en centre-ville. Les services communaux et cantonaux travaillent de concert pour favoriser la réalisation de ces projets majeurs, qui induiront des investissements importants et la création de plusieurs dizaines d’emplois et augmenteront l’attractivité de la ville et de la région.

La valorisation des sites paléontologiques en Ajoie fait également partie des priorités du Gouvernement et du Conseil communal de Porrentruy pour développer le tourisme dans la région. Les expositions mises en place à ce jour ont connu un important succès, notamment auprès des écoles, ce qui confirme le potentiel d’un tel projet. Suite à l’acceptation d’un crédit d’engagement de 3,5 millions de francs par le Parlement, le Gouvernement vient de mettre au concours le poste de chef de projet. La Municipalité quant à elle réfléchit à la création d’infrastructures d’hébergement destinées en particulier à la jeunesse, qui font actuellement défaut.

Les deux exécutifs ont également échangé des informations sur les réflexions concernant l’implantation des sites de formation dans le Jura, l’établissement de la carte des inondations et le projet de rénovation de l’Inter.

Soutien à un concept novateur lié à l'agritourisme

Le Gouvernement a octroyé un crédit de 20'000 francs pour financer le développement du concept d'agro-bio tourisme mis en place par l'association Biojura, qui déploie ses activités sur les cantons du Jura et de Neuchâtel ainsi que dans le Jura bernois. Le concept de l'association Biojura consiste à encourager et à soutenir l'agriculture biologique, à développer des offres touristiques en matière d'hébergement et d'accueil, de loisirs et de découvertes et de valorisation des produits régionaux, au moyen d'un réseau structuré de fermes pratiquant l'agriculture biologique.

Piste cyclable Vicques-Courchapoix

Un crédit de 618'000 francs est octroyé au Service des ponts et chaussées pour l'aménagement de la piste cyclable Vicques – Courchapoix. Cette liaison est importante du point de vue des utilisateurs, notamment les écoliers qui se rendent à l'école secondaire de Vicques et les familles.

Le projet prévoit l'aménagement d'une piste cyclable, placée au nord de la route cantonale, séparée par une bande herbeuse de 1,5 mètre de largeur. Il prévoit également la correction de la route cantonale Delémont – Mervelier, depuis la limite communale Vicques – Courchapoix jusqu'à l'entrée ouest de Courchapoix.

Remaniement parcellaire de Courchapoix-Corban-Montsevelier

Le Gouvernement a octroyé une subvention de 1'102'000 francs au Syndicat d'améliorations foncières de Courchapoix – Corban – Montsevelier en faveur d'une première étape de travaux dans le cadre du remaniement parcellaire. Les aménagements projetés comprennent la construction de 10,7 kilomètres de chemins ruraux et de mesures écologiques s'intégrant dans un réseau au sens de l'ordonnance fédérale sur la qualité écologique. Les travaux sont coordonnés avec le projet d'aménagement de la piste cyclable Courchapoix – Vicques.

Aides financières dans le domaine de l'économie rurale

Un crédit de 34'500 francs est octroyé au Service de l'économie rurale. Il est destiné à l'aménagement d'un carré de sable extérieur au manège du Pré-Mo à Delémont, à la valorisation de la laine dans l'Arc jurassien et à la participation aux frais d'organisation d'une vente de jeunes chevaux à Chevenez.

Lutte contre le feu bactérien

Le Gouvernement a débloqué un crédit de 65'000 francs destiné à financer des mesures de lutte contre le feu bactérien pour l'année 2008, le coût dépendant du nombre de cas découverts lors de l'année considérée. Cette maladie bactérienne menace notamment les cultures de fruits à pépins, car elle provoque la mort de l'arbre qu'elle contamine, elle se propage très rapidement et à l'heure actuelle, il n'existe aucun produit de lutte efficace. Le feu bactérien est apparu pour la première fois dans le canton du Jura en 1999. Depuis, des cas sont apparus chaque année, en quantité variable, principalement en fonction des conditions météorologiques printanières, les contaminations se faisant pendant la floraison, par temps doux et humide. L'année dernière a été particulièrement favorable à la maladie.

Subventions culturelles

Le Gouvernement a répondu favorablement à différentes demandes de subventions pour un montant global de 275'500 francs. Parmi les principales, 41'000 francs sont attribués à l'Université populaire jurassienne, 40'000 francs à l'Association jurassienne d'animation culturelle pour son Atelier de gravure, 37'500 francs au Centre culturel régional de Delémont, 33'200 francs à la Société jurassienne d'Emulation et 22'500 francs au Centre culturel régional de Porrentruy.

Des aides financières ponctuelles pour un montant global de 52'721 francs sont également octroyées à seize projets artistiques et culturels.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014