République et canton du Jura

Délibérations du Gouvernement

Date : 11.12.2008 00:00:00

Delémont, le 11 décembre 2008

Nomination du chef du Service des communes

Le Gouvernement a désigné Marcel Ryser au poste de chef du Service des communes. Agé de 36 ans, célibataire, domicilié à Courgenay, Marcel Ryser entrera en fonction dans le courant du printemps prochain et succédera à Jean-Louis Sangsue qui a fait valoir son droit à la retraite.
Enfant de Porrentruy, Marcel Ryser a obtenu sa maturité économique au Lycée cantonal. Il a poursuivi ses études à l'Université de Neuchâtel où il obtenu sa licence en droit. Il a terminé en décembre 2000 avec un brevet d'avocat de la République et Canton du Jura.
Marcel Ryser est entré au Service des contributions en 2000 en qualité de juriste. Il a acquis durant ces années une large expérience en matière de fiscalité, et entretient déjà dans ce contexte des contacts réguliers avec les communes.
Conformément aux mesures d'économies annoncées par le Gouvernement, le taux d'occupation de ce poste sera de 80%.

Coopération
Projets Interreg

Le Gouvernement a décidé de soutenir à hauteur de 222'000 francs plusieurs projets de coopération franco-suisse Interreg. Il s'agit notamment du projet «BioValley – Cluster des sciences de la vie et des technologies médicales pour le développement économique de la métropole du Rhin-Supérieur», qui présente un intérêt direct pour la diversification de l'économie jurassienne. Le projet «Vergers transfrontaliers» est également retenu. Il est mis en œuvre avec la Communauté d'Agglomération du Pays de Montbéliard et vise à maintenir, à mettre en valeur et à renouveler les vergers à haute tige dans la région. Un des effets directs sera de favoriser l'activité économique locale grâce à la promotion des produits du terroir et à des échanges touristiques accrus.

Subventions pour l'intégration des étrangers

Des subventions pour un montant global de 39'200 francs ont été octroyées à différentes associations pour financer des projets visant à favoriser l'intégration des étrangers, tels:

  • le «Village NOX» dans le cadre des Notes d'Equinoxe, à Delémont;
  • les cours d'alphabétisation destinés aux migrants mis sur pied par l'Association Lire et Ecrire à Delémont;
  • les projets d'intégration et d'alphabétisation, les ateliers de créativité à l'intention des femmes migrantes organisés par le CAFF (Centre d'Animation et de Formation pour Femmes migrantes), à Porrentruy;
  • le projet Kamishibaï (présentation d'histoires et de légendes issues de 19 pays) mis sur pied par le groupe de travail «scolarisation» rattaché à la Commission cantonale d'intégration des étrangers et de la lutte contre le racisme;
  • le projet «Vers une vie meilleure» organisé par l'Association jurassienne des communautés d'Anatolie.

Agglomération de Delémont

Le Gouvernement renouvelle son soutien au projet d'agglomération de Delémont. Le canton participera à raison de 50'000 francs à l'élaboration des études complémentaires ainsi que pour le soutien administration des services cantonaux concernés par ce projet.

Riedes-Dessus
Lutte contre les crues

Dans le cadre du plan d'action d'urgence adopté par le Gouvernement suites aux inondations de l'été 2007, un crédit de 53'710 francs a été débloqué pour financer l'étude préliminaire d'un projet intercantonal d'ouvrage de protection contre les crues pour le hameau des Riedes-Dessus, situé sur la commune de Soyhières. La situation géographique particulière des Riedes-Dessus exige une concertation entre les cantons du Jura et de Bâle-Campagne sur les mesures à prendre et leur financement.

Subventions culturelles

Le Gouvernement a répondu favorablement à différentes demandes de subventions pour un montant global de 59700 francs. Parmi les principales, 15'000 francs sont octroyés à la Fédération jurassienne de musique, 15'000 francs au Groupe pour un Centre de la Jeunesse et de la Culture à Delémont, 10'000 francs à la Fondation Axiane, 5'600 francs à la Société des Amis du Théâtre des Franches-Montagnes et 5'000 francs à l'Orchestre de chambre jurassien.

Communes de Charmoille et Miécourt
Alimentation en eau potable

Une subvention de 1'245'659 francs est octroyée au Syndicat des communes de Charmoille et Miécourt (SECM) pour l'assainissement de ses infrastructures d'alimentation en eau potable. Le projet consiste en la construction d'une nouvelle station de traitement par ultrafiltration, d'un nouveau réservoir de 600 m3 et des conduites de transport y relatives.

Eaux usées de la Haute Ajoie

Une subvention de 181'436 francs est octroyée au syndicat des eaux de la Haute Ajoie (SEHA), en faveur du projet de remplacement partiel de la conduite de refoulement au réservoir de Bure.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014