République et canton du Jura

Meilleurs salaires pour le corps enseignant de l'école enfantine

Date : 09.05.2008 00:00:00

Delémont, le 9 mai 2008

Le Gouvernement jurassien propose au Parlement de modifier le Décret sur les traitements des membres du corps enseignant du 6 décembre 1978 afin de revaloriser le statut du corps enseignant de l'école enfantine en rapprochant sa rémunération de celle du corps enseignant de l'école primaire. Il entend ainsi améliorer les conditions-cadre de l'enseignement et tenir compte de l'analyse effectuée notamment par le canton de Berne qui démontre un rapprochement des exigences entre les deux ordres d'enseignement.
 

Cette revalorisation salariale, demandée par les enseignantes enfantines, est également légitimée par une formation identique pour enseigner à l'école enfantine et à l'école primaire depuis la mise en place de la HEP-BEJUNE en 2001. La mise en œuvre prochaine de l'accord HarmoS et de la Convention scolaire romande contribuera à favoriser le rapprochement des exigences évoqué plus haut.

Pour le Gouvernement, une différence réduite à 10% par rapport au corps enseignant primaire se justifie dans un premier temps (elle va aujourd'hui de 16.7% à 20.9% en fin de carrière). Ensuite, une augmentation progressive permettra d'arriver à un salaire correspondant à 95% de celui de l'école primaire, prenant ainsi en compte l'évolution des exigences pédagogiques (caractère obligatoire de l'école enfantine intégrée à l'école primaire et contraintes liées à un nouveau plan d'études). Dans le canton de Berne, qui a revu les conditions salariales du corps enseignant de l'école enfantine en 2006, après une analyse des prestations, la différence entre les deux classes salariales est de 4.6%.

Par ailleurs, la revalorisation aura pour effet de placer le canton du Jura au milieu du classement des cantons suisses, si on compare l'index horaire des salaires, alors qu'il se situe actuellement en 23ème position.

La mise en oeuvre progressive de cette revalorisation augmentera dans un premier temps la masse salariale de l'école enfantine de 576'731 francs, puis de 83'370 francs par année pendant cinq ans. L'objectif du Gouvernement est de maintenir la maîtrise des coûts admis à la répartition entre l'Etat et les communes. La diminution attendue des charges suite aux effets conjoncturels liés à la réduction du nombre de classes et de postes à l'école enfantine et primaire et la modification de la répartition des classes d'âges du corps enseignant (augmentation du nombre de départs à la retraite dès 2011) auront des effets à moyen terme sur la masse salariale.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014