République et canton du Jura

Missions mieux définies pour chaque site de l'Hôpital du Jura

Date : 05.12.2008 00:00:00

Delémont, le 5 décembre 2008

Le Gouvernement entend mieux définir les missions des sites de Porrentruy et de Delémont de l'Hôpital du Jura. D'une logique d'équivalence des sites, il souhaite passer à une logique de complémentarité entre les sites. Cette nouvelle stratégie, partagée par le Conseil d'administration de l'Hôpital du Jura, le collège médical et le collège des soins, vise à renforcer les compétences de chaque site, à accroître la qualité générale des soins et à améliorer globalement le fonctionnement de l'établissement. Certaines mesures prévues nécessitent une modification du plan hospitalier par le Parlement, d'autres sont de la compétence du Gouvernement.
 

Concrètement, il s'agit de supprimer certains doublons ou des prestations qui sont peu utilisées par les patients. Ainsi, deux services de médecine interne subsistent actuellement (36 lits à Delémont, 20 lits à Porrentruy). Il est prévu de les regrouper à Delémont (56 lits) avec à la clé une augmentation de la qualité des soins grâce à l'amélioration de l'organisation du travail, la concentration des compétences et la diminution vraisemblable de la durée moyenne de séjour. C'est la même logique qui a prévalu pour transférer l'ensemble des activités d'orthopédie sur le site de Porrentruy.

Le projet prévoit aussi la fermeture du bloc opératoire la nuit à Porrentruy. Aujourd'hui, cette prestation ne répond pas à un besoin objectif, car moins d'un patient par semaine en moyenne est opéré la nuit à Porrentruy (44 cas en 2007, 24 entre janvier et septembre 2008). Dans les cas observés, il ne s'agissait que rarement d'urgences vitales et un transfert à Delémont n'aurait posé aucun problème.

Le même constat peut être fait s'agissant des soins continus sur le site de Porrentruy. Les quatre lits qui leur sont dédiés ont connu un taux d'occupation de 48% en 2007 et 47% durant les neuf premiers mois de 2008. Le Gouvernement entend donc tirer les conséquences de ce faible taux d'occupation et supprimer cette prestation, qui n'est en outre pas nécessaire dans un établissement spécialisé en orthopédie. Enfin, il propose de supprimer les consultations pédiatriques urgentes non chirurgicales au service des urgences de Porrentruy en raison de l'absence de pédiatre sur le site. Les habitudes sont déjà prises puisqu'en moyenne, les consultations de ce type sont aujourd'hui vingt fois plus fréquentes sur le site de Delémont (plus d'une dizaine de cas par jour) qu'à Porrentruy (un cas tous les deux jours). Ces deux dernières mesures sont de la compétence du Gouvernement. Par ailleurs le service des urgences du site de Porrentruy continuera d'assumer sa mission et assurera la prise en charge de toutes les situations d'urgences. Il sera ouvert 24h/24 et 7 jours sur 7.

Globalement, les mesures proposées entraîneront une diminution de onze emplois à plein temps (EPT) et une économie annuelle légèrement supérieure à 1,3 million de francs. Les avantages sont toutefois à rechercher prioritairement au niveau médical. Les professionnels actifs au sein de l'Hôpital du Jura font le constat que les équipes s'épuisent dans le cadre de l'organisation actuelle et qu'il devient impératif de spécialiser les sites essentiellement pour des raisons médicales (organisation du travail et concentration des compétences).

Pour rappel, l'Hôpital du Jura évolue dans un cadre en pleine mutation. Des décisions prises au niveau fédéral influencent et influenceront directement son organisation et ses activités. Les tendances sont claires : elles vont vers une pression croissante sur les coûts, par une augmentation de la concurrence entre les sites hospitaliers, et vers une plus grande spécialisation des hôpitaux. Un chiffre rallie aujourd'hui un large consensus, à savoir qu'il faut un bassin de population compris entre 100'000 et 150'000 habitants pour assurer le maintien d'un hôpital généraliste. Le Gouvernement jurassien est convaincu que des mesures doivent être prises sans tarder pour préparer l'Hôpital du Jura aux réalités d'aujourd'hui et de demain.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014