République et canton du Jura

Primes d'assurance-maladie en 2009 dans le canton du Jura

Date : 22.08.2008 00:00:00

Delémont, le 22 août 2008

Les assureurs-maladie annoncent des primes moyennes 2009 en hausse par rapport à 2008 alors que le niveau élevé de leurs réserves ainsi que l'évolution des coûts à charge de l'assurance de base pour les assuré-e-s jurassien-ne-s permettraient de les stabiliser, voire de les réduire. Le Département de la Santé, des Affaires sociales et des Ressources humaines (DSA) du canton du Jura intervient donc fermement auprès de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).
 

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a transmis aux cantons les propositions de primes 2009 ainsi que les principaux indicateurs financiers des assureurs-maladie, comme le prévoit l'article 21 de la LAMal. Le DSA disposait alors d'un délai de trois jours pour transmettre sa prise de position à l'office fédéral en charge de la surveillance des assureurs-maladie et du contrôle des primes 2009. Les primes définitives ne seront toutefois publiées que fin septembre. Le DSA souhaite également renforcer le rôle de partenariat que les cantons ont à jouer afin que le système actuel de fixation des primes, qu'il juge peu efficace et opaque, gagne en transparence et en efficacité ; cela d'autant plus que c'est une volonté du peuple qui est clairement ressortie lors de la votation populaire du 1er juin 2008.

Malgré le délai ne permettant pas une analyse détaillée des chiffres transmis, certains éléments peuvent et doivent être mis en évidence. Tout d'abord, force est de constater que les prévisions particulièrement alarmistes parues dans la presse ces dernières semaines, notamment de la part de santésuisse, se confirment pour certains assureurs qui annoncent jusqu'à 7,8% de hausse de primes tandis qu'elles ne s'appliquent pas du tout à d'autres qui ne prévoient aucune augmentation.

En ce qui concerne les réserves des assureurs, il semble important au DSA de citer le courrier de l'OFSP du 4 juin 2008 adressé à tous les assureurs les invitant à abaisser leurs niveaux de réserves à la limite minimale légale afin de freiner l'évolution des primes. Le constat est simple pour le Jura, sur les douze assurances-maladie les plus importantes dans le canton (soit regroupant plus de 90% des assurés), huit prévoient un taux de réserves en 2009 au-dessus de la limite exigée située entre 10% et 15%, certaines atteignant un taux de plus de 40% ! Le DSA estime qu'il est temps d'agir.

L'analyse du niveau des coûts à charge des assureurs-maladie pour les Jurassiennes et les Jurassiens, publiés également par l'OFSP dans un autre contexte, montre que les coûts sont restés stables depuis trois ans (2005 à 2007). Les premiers chiffres 2008 confirment d'ailleurs cette stabilité. Les effets des mesures prises par les autorités jurassiennes ainsi que les efforts de la population portent leurs fruits et il est parfaitement normal que les assuré-e-s en bénéficient enfin.

En vertu des éléments à sa disposition, le DSA vient de répondre à la consultation de l'OFSP en exigeant que celui-ci impose aux assureurs de diminuer leurs réserves lorsque celles-ci sont manifestement trop élevées et de revoir à la baisse les propositions de primes pour 2009.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014