République et canton du Jura

Projet exemplaire de revalorisation de pâturages secs à Glovelier

Date : 20.10.2008 00:00:00

Delémont, le 20 octobre 2008

Un important projet de remise en état des pâturages secs a été mené de 2006 à ce jour à Glovelier, sur le domaine de Glacenal. Ce projet exemplaire, qui concilie agriculture, nature et occupation décentralisée du territoire, a pu être réalisé grâce au soutien de l'Office de l'environnement du canton du Jura et du Fonds suisse pour le paysage.
 

Selon la Constitution fédérale, l'agriculture a pour but de contribuer à la sécurité de l'approvisionnement de la population, à la conservation des ressources naturelles et à l'entretien du paysage rural, ainsi qu'à l'occupation décentralisée du territoire. Jacques Bourgeois, directeur de l'Union suisse des paysans, rappelle que chaque jour en Suisse 11 ha de terre cultivable disparaissent au profit de surfaces d'habitat, d'infrastructures et de forêts. 6 à 8 familles paysannes abandonnent par jour ouvrable leur exploitation. L'économie locale, la société et les paysages, notamment dans les régions «dites» décentralisées, sont perdants. En permettant le maintien d'une exploitation familiale, en valorisant les milieux naturels et le paysage, le projet de Glacenal apporte une réponse positive et est totalement en phase avec les objectifs constitutionnels.

Pour Pierre-Alain Rumley, directeur de l'Office fédéral du développement territorial, le Jura présente un paysage remarquable qui n'en est pas moins menacé de perdre une partie de son attractivité par des développements non souhaités tels que le mitage du territoire et la disparition des pâturages boisés. Dans ce sens, le projet de gestion intégrée des pâturages secs d'importance nationale de Glacenal est exemplaire. L'approche de l'Office fédéral du développement territorial et de ses partenaires dans la première mouture du Projet de territoire Suisse (PTCH) est notamment de considérer le Jura en tant que «parc technologique», soit une région combinant des activités de haute technologie et des paysages remarquables. Il est prévu de retenir ce thème de «parc technologique» comme un des projets clés à mettre en œuvre ces prochaines années en Suisse.

Marc F. Suter, président du Fonds suisse pour le paysage (FSP), relève que le Fonds contribue au maintien de notre patrimoine naturel et paysager, mais permet également d'assurer systématiquement une fonction. C'est le cas à Glacenal puisque l'agriculteur a retrouvé son outil de travail. Les projets soutenus par le FSP s'inscrivent pleinement dans le cadre de la durabilité. Le FSP ne pourra poursuivre son engagement durant la prochaine décennie que si les Chambres fédérales lèvent la limite légale de fin juillet 2011 et mettent de nouvelles ressources financières à disposition.

Sur les hauteurs de Glovelier, le domaine de Glacenal, au relief accidenté, est exploité depuis 2001 par la famille Catherine et Josy Girardin. Cette exploitation, de quelque 60 hectares, est constituée pour moitié de pâturages, dont une grande partie est inscrite à l'inventaire fédéral des prairies et pâturages secs d'importance nationale. Non entretenus durant quelques décennies et donc fortement embroussaillés, les pâturages étaient à peine utilisables.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014