République et canton du Jura

Statistiques de formation des apprentis et étudiants jurassiens en 2007

Date : 18.06.2008 00:00:00

Delémont, le 18 juin 2008

Les efforts produits dans le domaine de la formation professionnelle portent leurs fruits avec un nombre record de places d’apprentissage ouvertes pour l’année 2007 (702 contrats). Les filières générales - maturité gymnasiale, certificat de culture générale - attirent de plus en plus de jeunes filles (63 %). La tertiarisation de la formation se poursuit avec une augmentation constante du nombre (1172) d’étudiants jurassiens dans les universités et hautes écoles (HES et HEP), et dans le même temps, celle des demandes de subsides de formation. Ces données sont disponibles dans un recueil de statistiques que le Service de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire publie pour la première fois sous une forme aussi complète.
 

Le Service de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire publie pour la première fois un mémento statistique sur les formations accomplies par les jeunes Jurassiens au niveau secondaire II (apprentissage dual ou en école, maturité professionnelle, voie gymnasiale, filière de culture générale) et tertiaire (universités, écoles polytechniques fédérales, hautes écoles spécialisées, hautes écoles pédagogiques, écoles professionnelles supérieures), avec des indications sur les demandes en matière de subsides de formations (bourses, prêts d’études et écolages). Ce nouveau recueil qui rassemble toute une série de données sur les parcours et tendances de formation des jeunes Jurassiens, fait l’objet d’une publication pilote pour l’année 2007. L’objectif est ensuite de le faire évoluer et de le publier chaque année.

Dans le domaine de la formation professionnelle, le nombre de contrats d’apprentissage est en augmentation et dépasse pour la première fois depuis l'entrée en souveraineté du canton le seuil des 700 contrats. Le préapprentissage, alternative à une 10ème année, connaît lui aussi un certain succès avec près de 49 places ouvertes à la rentrée 2007. Les efforts de promotion et de soutien opérés dans ce domaine portent leurs fruits et se traduisent également par une diminution du nombre de ruptures de contrats d’apprentissage. La maturité professionnelle poursuit sa croissance, dopée par l’arrivée des nouveaux secteurs (santé et social).

Parmi les filières de formation générale, la voie gymnasiale (lycée) reste très attractive, alors même que le taux de jeunes gens décrochant une maturité gymnasiale (22 %) reste stable et se situe légèrement au-dessus de la moyenne suisse (19 %). A noter également le succès des études de culture générale avec une augmentation notoire des étudiantes et étudiants diplômés. Dans le secteur de la formation générale, la proportion de jeunes filles est relativement élevée avec plus de 63 % des effectifs.

Rappelons que 98% des jeunes Jurassiens d’une même classe d’âge obtiennent un titre reconnu au niveau secondaire II, ce qui situe le Jura au-dessus des objectifs de la CDIP et le place en tête de tous les cantons suisses.

La tertiarisation de la formation se poursuit. Le nombre de jeunes Jurassiens inscrits dans les hautes écoles (universités, EPF, HES, HEP) est en augmentation constante (592). A relever la part toujours plus importante occupée par les hautes écoles spécialisées (HES), avec 425 étudiants, ce qui confirme leur arrimage dans le paysage de la formation tertiaire. Le nombre d’étudiants jurassiens qui effectuent une formation dans une HEP reste en revanche stable. L’Université de Neuchâtel et la HE-Arc sont les hautes écoles les plus prisées des jeunes Jurassiens du fait de leur proximité géographique. En dépit de ce paramètre, les études dans une autre langue attirent peu de candidats puisque l’Université de Bâle compte seulement 16 étudiants jurassiens. La création de la plateforme de collaboration «Jura – Hautes écoles du Nord-Ouest de la Suisse» vise à inciter les étudiants jurassiens à orienter différemment leurs choix et à augmenter le nombre de ceux qui fréquentent les écoles de la région bâloise.

La conséquence de l’augmentation des jeunes Jurassiens qui effectuent des études supérieures à l’extérieur est l’augmentation de demandes de bourses et prêts d’études. Des statistiques détaillées par type de subsides et de formation sont publiés pour la première fois. Plus de 1200 personnes ont bénéficié en 2007 d’un subside de formation, dont 153 prêts (transformable en bourse ou remboursable). Par ailleurs près de 1000 personnes ont également bénéficié du remboursement des frais d'écolage dus par les étudiants. Le Jura est particulièrement généreux en matière de bourses d'études puisqu’il est le canton qui verse le montant par habitant le plus élevé (84 francs/habitant contre 38 francs/habitant pour la moyenne suisse), ce qui est lié à son excentrement géographique des grands centres urbains et de formation de Suisse romande.

Ce travail de collecte et de synthèse des informations est aujourd'hui rendu nécessaire par la diversité et complexité des flux et tendances en matière de formation après la scolarité obligatoire. Ces données sont par exemple très importantes pour la planification des équipements scolaires, la gestion des filières de formation ainsi que celle des ressources humaines. Le recueil sera adapté en fonction des observations et des remarques reçues et publié ensuite chaque année.

Ce recueil est disponible sur le site internet du Service de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire – www.jura.ch/sfo

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014