République et canton du Jura

Viande de chasse: résultats des contrôles

Date : 23.12.2008 00:00:00

Delémont, le 23 décembre 2008

Après un avertissement par voie de presse annonçant ces contrôles, le Laboratoire cantonal a effectué des prélèvements de viande de chasse dans les restaurants et boucheries jurassiennes. Le taux global de contestations dues à la tromperie est de 78% pour la viande de sanglier.
 

La période de la chasse est ouverte et le consommateur averti se réjouit de pouvoir à nouveau déguster le gibier. Toutefois, il n'a pas toujours le plaisir de goûter ce qui est décrit sur la carte de menu ou à l'étalage. La campagne de contrôles effectuée l'année dernière dans les cantons de Genève, Vaud et Neuchâtel a mis en évidence des tromperies sur la marchandise.

Profitant d'une convention de collaboration signée avec les cantons romands susmentionnés et entrée en vigueur au début de l'année, convention qui lui permet d'accéder aux techniques d'analyse des viandes par ADN, le Laboratoire cantonal jurassien a effectué une cinquantaine de contrôles sur la déclaration et l'identité des espèces animales dans une vingtaine de restaurants et de boucheries jurassiennes.

Le résultat des contrôles est surprenant: cinq échantillons de sanglier sur neuf contenaient du porc, un du porc et du cerf et un se révélait être du cerf. Seuls deux sur neuf étaient constitués de sanglier uniquement. Quant aux autres prélèvements, ils étaient globalement conformes, hormis un échantillon de chevreuil qui était en fait du cerf, et un échantillon de cerf qui contenait aussi du daim. Les prélèvements de viande de lièvre n'ont pas engendré de contestations.

Le chimiste cantonal, en collaboration avec les restaurateurs et les bouchers, s'applique à assainir la situation. 
 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014