République et canton du Jura

Epandage d'engrais de ferme: rappel des règles à respecter à l'approche de l'hiver

Date : 11.11.2009 00:00:00

Delémont, le 11 novembre 2009

Aux portes de l'hiver, l'Office de l'environnement (ENV) rappelle aux agriculteurs les dispositions à prendre en matière de protection de l'environnement et notamment au sujet de la gestion des engrais organiques. Il est rappelé en particulier qu'il est interdit d'épandre des engrais sur un sol qui n'est pas apte à les absorber et que l'auteur supporte lui-même les conséquences d'un épandage ayant provoqué des atteintes à l'environnement.
 

La valorisation des engrais organiques, bien qu’elle contribue à l’amélioration des propriétés des sols et à la nutrition des plantes, comporte des risques pour l’environnement et la santé lorsque sa gestion est déficiente. Plusieurs éléments doivent donc être pris en compte dans cette problématique. L’enrichissement excessif des sols en éléments nutritifs, le transport de nitrates, d’ammonium et de phosphates vers les eaux de surface et souterraines, l’eutrophisation des plans d’eau (accumulation de débris organiques provoquant l'appauvrissement en oxygène) ou encore la contamination bactériologique sont les problèmes les plus fréquemment rencontrés.

Les risques spécifiques associés aux conditions hydrologiques particulières des parcelles à fertiliser en termes d’égouttement, de drainage, de lessivage, d’érosion ou de ruissellement doivent être considérés cas par cas.

Pour éviter de nombreux problèmes, il est important d'être attentif à la période durant laquelle l'épandage est effectué (période de végétation ou non) et à la météo annoncée pour les jours suivant l'épandage. Les agriculteurs doivent en outre anticiper et planifier l'épandage des engrais de ferme dès la belle saison afin de bénéficier de pleines réserves de capacité de stockage en fin d'automne. L'Office de l'environnement rappelle enfin qu'il est interdit d'épandre des engrais sur un sol qui n'est pas apte à les absorber notamment lorsque celui-ci est saturé d'eau, gelé, couvert de neige ou desséché. 

Le principe de la responsabilité individuelle est appliqué en matière d'épandage d'engrais organiques et aucune instance ne délivre d'autorisation de puriner. L'auteur supporte lui-même les conséquences d'un épandage ayant provoqué des atteintes à l'environnement. Le principe à retenir est que le purin est un engrais de valeur, et non pas une matière à évacuer. Il faut donc le gérer de manière optimale non seulement d'un point de vue environnemental mais également économique.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014