République et canton du Jura

Lutte contre la diarrhée virale bovine (BVD): passage en phase de surveillance

Date : 28.09.2009 00:00:00

Delémont, le 28 septembre 2009

La diarrhée virale bovine (BVD) cause des pertes économiques considérables aux détenteurs de bovins. Elle est sans danger pour l'être humain. Un programme de lutte en vue de son éradication a débuté l'année dernière et la phase d'éradication proprement dite est actuellement pratiquement terminée. Une phase de surveillance lui succède au cours de laquelle des mesures strictes doivent être appliquées dans le but de déceler la présence éventuelle du virus et l'empêcher de se propager.
 

Nombre d'exploitations qui n'ont pas - ou n'ont plus - de bovins atteints de la maladie (appelés aussi bovins infectés permanents ou IP) ou encore interdits de déplacement en raison d'une gestation potentiellement susceptible de mise au monde d'un veau IP sont reconnues indemnes de BVD par le Service vétérinaire Elles en seront informées individuellement par courrier leur annonçant leur  passage en phase de surveillance.

Cette phase de surveillance reste une étape importante dans le programme de lutte afin de repérer rapidement une éventuelle réapparition du virus et d'empêcher sa propagation dans l'exploitation-même et dans d'autres troupeaux.

Il convient donc d'être particulièrement attentif lors des mises-bas et de continuer de tester rapidement les veaux nouveau-nés et mort-nés. Avant l'inscription "aucun séquestre" dans la Banque de données sur le trafic des animaux à onglons (BDTA), les veaux doivent être tenus à l'écart des autres bovins et ne doivent pas quitter l'exploitation de naissance. Les précautions d'hygiène strictes doivent être appliquées après avoir nourri et soigné ces nouveau-nés. En cas  de suspicion de BVD, le séquestre simple de premier degré est ordonné sur tous les bovins de l'unité d'élevage jusqu'à infirmation ou règlement du cas et  les mesures appliquées en pareille circonstance durant la phase secondaire sont  reconduites.

Les animaux IP  décelés durant la phase de surveillance ne sont plus indemnisés par forfait mais estimés et indemnisés selon la loi fédérale sur les épizooties.

Les Prescriptions cantonales relatives à la phase de surveillance de la BVD  sont publiées dans le Journal officiel de la République et Canton du Jura n° 36, du 30 septembre 2009 et seront communiquées à chaque détenteur de bovins en temps opportun.

Le Service vétérinaire cantonal est à disposition pour toute question relative à cette phase de surveillance.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014