République et canton du Jura

Organisation scolaire dans le Haut Val Terbi

Date : 13.08.2009 00:00:00

Delémont, le 13 août 2009

Le projet de cercle scolaire du Haut Val Terbi est une bonne illustration de la dé-marche choisie dans le cadre de la "Carte scolaire jurassienne", aussi bien pour ce qui a trait aux questions de fond soulevées ou à la participation des acteurs, qu’au niveau de la méthode utilisée pour trouver des solutions. La mise en consultation du projet "Carte scolaire" en fin d'année passée avait pour objectif d'ouvrir un large débat sur l'organisation de l'école enfantine et primaire jurassienne de ces prochai-nes années, en vue de répondre à la diminution des effectifs, en portant attention à la mise en œuvre de modèles pédagogiques maîtrisés et au respect de conditions-cadre équitables pour les élèves jurassiens.
 

De nombreuses séances de travail ont permis au Service de l’enseignement et à la cheffe du Département de la Formation, de la Culture et des Sports, Elisabeth Baume-Schneider, de discuter, confronter et construire des options avec les  autorités des cercles scolaires afin de les organiser sur le moyen terme et de  s’accorder sur l'organisation retenue pour la rentrée scolaire 2009-2010. Ces rencontres ont permis de situer ensemble les enjeux en matière d’organisation scolaire dans les différentes régions du canton.

Dans le Haut Val Terbi, une opposition à l’application stricte des normes de la nouvelle ordonnance a débouché sur une pétition signée par plus de 5'000 personnes pour l’ensemble du canton du Jura. Des rencontres avec l’Association des parents d’élèves nouvellement constituée, le groupe de concertation et les autorités scolaires ont débouché sur une proposition de consensus quant à la pertinence de constituer un seul cercle et l’objectif de l’organiser avec douze classes dans un proche avenir. L’organisation scolaire à mettre en place fait encore débat.

Le Département propose aux quatre cercles actuels de Corban, Courchapoix, Mervelier et Montsevelier de constituer un seul cercle organisé sur douze classes, chaque classe re-groupant des élèves d'un cycle (deux degrés) selon un modèle pédagogique appliqué dans la quasi totalité des classes jurassiennes. Sa mise en œuvre dans le Haut Val Terbi impliquerait une plus grande mobilité des élèves, ces derniers étant scolarisés en principe pendant six ans dans leur commune de résidence et deux ans dans une autre commune du cercle.


Si, dans les communes concernées, le principe de la constitution d'un seul cercle est ac-quis, sous réserve de l’approbation des assemblées communales, l'organisation scolaire, dès la rentrée 2011, doit encore être précisée. L’Association de parents d’élèves, tout comme les autorités scolaires et communales, proposent de disposer d’une organisation alternative privilégiant la proximité et limitant, voire supprimant, les déplacements d'élèves. Le scénario d’organisation scolaire proposé regrouperait selon les cas deux, trois ou qua-tre degrés par classe. 

L’attachement à une école de proximité, associé à la crainte générée par les transports d’élèves sont régulièrement évoqués dans les discussions relatives aux regroupements scolaires. Pour y remédier, l’Etat met en place une organisation de transports répondant aux normes de sécurité exigées et prévoit un aménagement des structures planifié sur la durée. Une période de transition avant la mise en place du modèle d'organisation donne également aux autorités locales le temps de s’approprier le projet et de le présenter aux acteurs concernés.

Pour le Haut Val Terbi, la décision rendue récemment par le Département à l'issue d’un processus de concertation et de négociation prévoit une période transitoire de deux ans, avec une organisation scolaire de proximité et un passage progressif de quatorze à douze classes. En 2010, le nouveau cercle sera constitué et ses autorités nommées. Dès 2011-2012 et pour quatre ans, le cercle sera organisé avec un total de douze classes,  le mo-dèle pédagogique devant encore faire l'objet d’une analyse par le Département, en concertation avec les autorités.

Pour l'année scolaire 2009-2010, les 44 élèves de l'école enfantine sont répartis dans trois classes, les élèves de Montsevelier se déplaçant à Mervelier. Les 150 élèves de l'école primaire sont scolarisés dans les quatre cercles selon leur lieu de domicile avec 10,5 clas-ses. Globalement, les effectifs resteront stables ces prochaines années. Avec une organi-sation à douze classes dès 2011 (quinze classes en 2006-2007; quatorze classes en 2007-2008 et 2008-2009), l'effectif moyen passera de 14 à 16 élèves.

Le Département  tient à exprimer sa reconnaissance aux différents acteurs pour leur en-gagement au service d'une école de qualité et la volonté de conduire des débats construc-tifs.

Comme l’illustre la démarche effectuée avec le Haut Val Terbi, les solutions sont trouvées après discussion avec les autorités concernées, dans un cadre garantissant l'équité entre cercles et avec une certaine souplesse, sous la forme, par exemple, d’une période de transition pour la mise en œuvre, en étroite concertation avec le Département.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014