République et canton du Jura

Un projet de loi concernant l'usage de la langue française

Date : 17.06.2009 00:00:00

Delémont, le 17 juin 2009

Le Gouvernement jurassien met en consultation un projet de nouvelle loi concernant l'usage de la langue française. Ce projet, affirmant que le français est la langue des autorités et que l'Etat en promeut l'usage, prévoit l'institution d'un Conseil de la langue française.
 

En 2007, un groupe de travail a été créé et chargé de "formuler des propositions au Gouvernement pour l'établissement d'un projet de législation en matière linguistique et pour toutes mesures utiles dans le sens de la motion parlementaire No 207, du 28 mars 1985, relative à la langue française". Cette motion avait été déposée par Roland Béguelin, alors député, dans un contexte qui a certes évolué depuis lors, mais qui justifie encore et toujours une attention particulière à l'égard de la langue française, au plan légal, en prolongement de l'article 3 de la Constitution cantonale stipulant que "le français est la langue nationale et officielle de la République et Canton du Jura".

Le projet de loi que le Gouvernement met en consultation a donc pour but de favoriser l'usage de la langue française et d'en promouvoir le rayonnement sur le territoire cantonal. Il s'inscrit dans le respect de la liberté de la langue et du principe de territorialité des langues, ainsi que dans le respect des minorités et de la diversité linguistique. Il affirme que le français est la langue des autorités et que celles-ci sont tenues d'en faire un usage correct. Il énonce des principes à l'application desquels les autorités sont appelées à veiller; il en va principalement de l'illustration de la langue française, sa défense passant quant à elle non pas par des mesures coercitives, mais par des recommandations, en particulier afin de bannir les anglicismes inutiles ou choquants.

L'institution d'un Conseil de la langue française est prévue. Il peut être sollicité par les autorités ou prendre des initiatives, de lui-même ou sur proposition externe.

L'attachement à la langue française a soutenu et justifié même la lutte pour l'indépendance cantonale. Actuellement, la politique d'ouverture n'a vraiment de raison d'être que dans la mesure où elle se fonde sur le respect et la promotion des caractères propres d'un pays ou d'une région. La langue française est un élément fondamental de la personnalité et du patrimoine du Jura. Le contexte de mondialisation ou globalisation commande de la défendre et de l'illustrer. Les autorités jurassiennes entendent agir en ce sens, dans un esprit pionnier et moderne.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014