République et canton du Jura

Bilan de l'intégration des frères ouïgours après six mois dans le Jura

Date : 04.10.2010 09:45:00

 Delémont, le 4 octobre 2010

Accueillis il y a six mois par le Canton du Jura, les frères ouïgours Arkin et Bahtiyar Mahmut, ex-détenus de Guantanamo, s'acclimatent petit à petit à leur nouvel environnement. Des progrès ont été constatés, notamment dans le domaine de l'apprentissage du français, de leur évolution dans l'espace urbain et dans leurs relations avec la population en général. Le traumatisme lié aux expériences vécues est toutefois toujours bien présent et beaucoup de temps sera nécessaire pour en atténuer les effets. Les deux frères sont accompagnés et soutenus dans leur processus d'intégration par l'Association jurassienne d'accueil des migrants (AJAM).
 

Arkin et Bahtiyar Mahmut ont accepté lundi (4 octobre) de rencontrer la presse pour parler de leur intégration dans le Canton du Jura. Accompagnés par le Comité de suivi mis en place par le Gouvernement, MM. Mahmut ont d'emblée tenu à remercier très sincèrement les autorités suisses et jurassiennes de les avoir accueillis, suite à la requête adressée à la Suisse par les Etats-Unis. Domiciliés à Delémont et Courroux, ils déclarent s'être bien habitués à leur environnement et sont reconnaissants à toutes les personnes qui, de près ou de loin, leur apportent soutien, réconfort et assistance.

Sous l'égide du Service de la population, un Comité de suivi observe régulièrement, et avec une attention particulière, la progression de leur intégration. L'encadrement, l'hébergement, l'assistance, l'apprentissage du français, la formation professionnelle de MM. Mahmut ont été confiés à l'AJAM.

En ce qui concerne l'avenir, les frères Mahmut souhaitent consolider leurs connaissances de la langue française, puis suivre une formation professionnelle adaptée à leurs connaissances et compétences. Leur but est de devenir autonomes financièrement et de développer cette nouvelle étape de leur existence en Suisse.

Pour rappel, le Gouvernement jurassien s'était engagé auprès de la Confédération à accueillir les deux frères, au titre d'une action humanitaire et après qu'ils aient été déclarés innocents des motifs de leur inculpation. Le Gouvernement avait considéré que tous les éléments d'une intégration étaient réunis pour qu'ils puissent s'installer sur le territoire cantonal.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014