République et canton du Jura

Des écoliers bâlois découvrent la vie à la ferme

Date : 24.06.2010 10:54:00

Delémont, le 24 juin 2010

Une vingtaine d’écoliers bâlois sont arrivés à Porrentruy mercredi 23 juin pour y découvrir la vie en milieu agricole. Accompagnés de leur enseignante, ils se sont installés pour la nuit à la Ferme du Bonheur. Les activités prévues leur permettront de pratiquer le français tout en s’initiant à quelques facettes de l’agriculture. Cette nouvelle action est subventionnée par un Fonds de coopération institué fin 2008 par les Cantons du Jura et de Bâle-Ville.
 

Le projet «Ecole à la ferme bilingue» a été lancé dans le cadre du Fonds pour projets de coopération Bâle-Ville – Jura. Cet outil incitatif sert à encourager l'élaboration et la mise en œuvre d'initiatives conjointes entre les deux cantons. Géré par le Service de la coopération, il est doté pour trois ans de 100'000 francs par année.

Le projet est constitué d’activités pédagogiques proposées par des familles paysannes jurassiennes à des classes bâloises allant de la 5ème à la 7ème année scolaire. Son initiative en revient à la Fédération Rurale Interjurassienne (FRIJ), en collaboration avec le Département de l’éducation de Bâle-Ville. Il est une variante du concept «Ecole à la ferme» développé par les milieux agricoles romands.

De manière identique au concept romand, les activités proposées visent à familiariser les écoliers et les écolières aux animaux et produits de la ferme, aux processus de transformation agricole, à la vie paysanne. L’originalité de la variante proposée ici est d’offrir en même temps un apprentissage linguistique: pendant leur séjour, les jeunes bâlois sont appelés à s’exprimer en français dans un cadre pédagogique et pratique. Un soutien didactique est dispensé au préalable aux agriculteurs et agricultrices qui le souhaitent pour les aider à s’adapter aux exigences particulières du projet.

Afin que l'activité soit aussi bénéfique que possible, la journée a été préparée en classe au niveau du vocabulaire et de la thématique. Le séjour à la ferme doit à présent permettre aux élèves de Sophie Grüningen, directrice de l’école bâloise de Kaltbrunnen, de consolider leurs connaissances linguistiques et de vivre une expérience pratique.

La classe a été accueillie par Gabriel Schenk, agriculteur, mercredi en fin d'après-midi, et salués par le ministre Michel Probst. Après un tour en char tiré par un tracteur, elle a été scindée en deux groupes. L’un deux s’est dirigé vers la cuisine, pour participer à l’écrémage du lait et à la préparation du beurre pour le petit-déjeuner. L’autre groupe est parti visiter la ferme et nourrir les animaux, puis a donné un coup de main pour le nettoyage des boxes. Les jeunes ont passé la nuit sur la paille et ont continué leur découverte pendant la matinée de jeudi. Le retour à Bâle est prévu jeudi après-midi.

D’ici fin 2011, c’est au total près de vingt classes bâloises qui devraient pouvoir bénéficier de cette expérience. Brigitta Kaufmann, responsable des échanges bilingues à Bâle-Ville, estime que le projet est un bel exemple de complémentarité entre les deux cantons. C’est une incitation concrète à dépasser la barrière de la langue. Des liens enrichissants sont noués avec la population agricole jurassienne dans le cadre d’échanges pleins de sens. 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014