République et canton du Jura

La tourbière de la Chaux-des-Breuleux revitalisée

Date : 23.09.2010 13:16:00

Delémont, le 24 septembre 2010

La tourbière de La Chaux-des-Breuleux fait actuellement l’objet d'importants travaux de revitalisation. Ceux-ci visent à assurer la conservation et la régénération de ce haut-marais, classé d’importance nationale et situé en réserve naturelle depuis 1974. Financées par la Confédération et le Canton, notamment dans le cadre du plan de soutien de base à l'emploi et aux entreprises, les mesures prises favoriseront la faune et la flore particulières de ces milieux naturels.
 

Au cours du siècle passé, la plupart des tourbières jurassiennes ont subi de profonds bouleversements. La tourbière de La Chaux-des-Breuleux, la plus vaste des Franches-Montagnes, n'a pas échappé à ce phénomène. L’exploitation de la tourbe et les réseaux de drainages installés à l’époque ont considérablement altéré la qualité des milieux marécageux. Ceci nuit à leur sauvegarde, notamment à la riche mosaïque d’espèces végétales herbacées qui les composent. L'assèchement qui en résulte transforme de plus la tourbière en une source importante de gaz à effet de serre.

Les travaux de régénération ont été menés sous l’égide de l’Office de l'environnement. Ils ont été réalisés en plusieurs étapes. Il s'est agi en particulier d'installer des clôtures en périphérie de la tourbière afin d'éviter son piétinement par le bétail, de mettre en place des zones-tampon, secteurs à exploitation agricole modérée, autour de la tourbière, de bloquer les drains afin d'améliorer le fonctionnement hydrologique de la tourbière et enfin d'aménager ou curer plusieurs points d’eau, afin de favoriser le développement d’une faune particulière, notamment les insectes aquatiques.

Rappelons qu’en 1987, le peuple suisse acceptait l’initiative dite « de Rothenthurm ». La protection des marais et des sites marécageux d’une beauté particulière et présentant un intérêt national était ainsi garantie. Dans le Canton du Jura, vingt objets d’importance nationale ont été inventoriés. Parmi ceux-ci figurent les sites bien connus que sont « la Gruère », « Les Royes », « Plain de Saigne » et "La Chaux-des-Breuleux". Suite à l’élaboration de cet inventaire fédéral, l’Etat jurassien avait pour tâche de procéder à la mise au point d’un plan de gestion de chacun des sites. L’objectif est d’assurer la protection, la conservation à long terme et, le cas échéant, la revitalisation des sites retenus. Les travaux actuellement menés s’inscrivent pleinement dans cette perspective.

La mise en valeur de ce site d'un très haut intérêt naturel et paysager ne peut se faire qu’avec une bonne collaboration des acteurs et partenaires concernés, à savoir les autorités communales, les exploitants agricoles et l’Office de l'environnement.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014