République et canton du Jura

Le Jura se prépare activement à l'arrivée du TGV et à la fin des travaux de l'A16

Date : 20.09.2010 09:38:00

Delémont, le 20 septembre 2011

Le Gouvernement a dévoilé lundi (20 septembre) sa stratégie pour tirer profit de l'arrivée du TGV près de la frontière cantonale en 2011 et de la fin des travaux de l'A16. Il retient cinq axes sur lesquels il va concentrer son action: la promotion du site de la plate-forme de Boncourt, la requalification des gares de Porrentruy et Delémont, le soutien à la création d'infrastructures d'hébergement conformes au développement durable, la valorisation des sites à traces de dinosaures et l'augmentation de la notoriété de la région par une communication ciblée. Ces mesures ont pour objectif de stimuler la croissance régionale et permettre à ces nouvelles voies de communication de jouer pleinement leur rôle de vecteur de développement.

 
Le 11 décembre 2011, la nouvelle gare TGV, actuellement en chantier, sera inaugurée à quelques kilomètres de la frontière jurassienne de Boncourt. Les trains mettront alors 2h20 pour rejoindre Paris. En 2013 sera rouverte la ligne régionale entre Delle et la nouvelle gare TGV. Dès 2011 également, de nouveaux tronçons de l'A16 seront mis en service, pour une ouverture complète entre Bienne et Boncourt en 2016. Tenant compte également de la présence d'un aéroport international (Bâle-Mulhouse) à proximité et du projet d'autoroute Delémont-Bâle, le Jura sera dès lors idéalement positionné, au cœur de l'Europe, facilement accessible par la route, le rail et les airs. Cette situation totalement inédite pour la région offre de réelles opportunités en termes d'implantation d'entreprises, de création d'emplois et d'accueil de touristes et de nouveaux habitants.

Le canton du Jura, en tant que région suisse la plus proche de Paris, a une belle carte à jouer. La région peut offrir les conditions-cadres attractives de la Suisse dans un environnement francophone à moins de trois heures de la capitale française. Le TGV peut également ouvrir des perspectives touristiques intéressantes pour le Jura sur le quart nord-ouest de l'Europe. La qualité de vie dans le Jura, couplée à une accessibilité optimale, peut également attirer de nouveaux résidents.

Pour accompagner efficacement ces nouvelles voies de communication, le Gouvernement va donc concentrer son action sur cinq axes stratégiques. Premièrement, il entend faire du secteur de la plate-forme douanière de Boncourt un pôle de développement prioritaire, en tant que porte d'entrée de la Suisse mais également comme zone d'activités située à proximité de l'autoroute et de la gare TGV. Il prévoit aussi de densifier l'urbanisation autour des gares de Porrentruy et Delémont, afin que ces espaces redeviennent des pôles de développement urbain, en accueillant des centres d'affaires, des commerces, des écoles, des guichets touristiques ou des infrastructures à vocation socioculturelle. A Porrentruy par exemple, la gare doit devenir un des points d'entrée pour la visite des sites liés au projet paléojura.

Deux axes stratégiques sont liés directement au tourisme, qui recèle assurément un important potentiel de croissance. La qualité environnementale du Jura et les possibilités d'activités de loisir en font un lieu de ressourcement et de dépaysement de premier plan. Ainsi, le Gouvernement soutiendra les démarches de promoteurs privés pour la création d'un village de vacances en Ajoie respectant les principes du développement durable, comme il encouragera le développement d'infrastructures d'hébergement, actuellement insuffisantes.

Il souhaite en outre faire des sites à traces de dinosaures une véritable carte de visite de la région dans la perspective de séduire un nouveau public établi sur l'axe Belfort-Besançon-Dijon-Paris. Il convient en particulier de renforcer la dynamique créée suite à ces découvertes en développant des infrastructures d'accueil et de recherche et des prestations touristiques et de loisirs en lien avec les dinosaures.

Enfin cinquième axe figurant au rang des priorités du Gouvernement, le Canton du Jura doit se faire connaître dans les régions desservies par le TGV. Le Canton mettra en œuvre une politique de communication orientée à la fois sur les médias, l'utilisation des réseaux et l'événementiel, en particulier par la prospection de nouveaux contacts en France, la conception et le déploiement de campagnes de communication et l'organisation d'événements majeurs comme une étape du Tour de France.

Cette stratégie, appliquée en cohérence et en complémentarité avec les autres politiques publiques, fait également appel au partenariat d'autres acteurs concernés, en particulier les milieux économiques et les communes. C'est pourquoi ces milieux sont étroitement associés à ce projet.

Le Gouvernement considère qu'avec une stratégie volontariste et une communication visant à accroître la notoriété du Jura, les nouvelles voies de communication tant attendues par les Jurassiennes et les Jurassiens pourront non seulement faciliter leur mobilité, mais aussi être de véritables vecteurs de croissance et de prospérité pour toute la région.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014