République et canton du Jura

Le nouveau Cahier d'archéologie jurassienne est disponible

Date : 03.03.2010 14:08:00

Delémont, le 3 mars 2010

L’Office de la culture et sa Section d'archéologie et paléontologie présentent une nouvelle publication consacrée aux fouilles réalisées dans le cadre des travaux de l'autoroute A16. Intitulé "Occupations protohistoriques à Chevenez: de l'âge du Bronze à la fin de l'âge du Fer", ce Cahier d'archéologie jurassienne, vingt-sixième du nom, inaugure une petite suite de deux monographies dédiées à trois sites distincts: Combe En Vaillard, Combe Varu et Combe Ronde.
 

Ces vallons sont situés à l'est de la commune de Chevenez et débouchent tous trois sur la grande vallée sèche de la Haute-Ajoie. Ils furent le théâtre de fouilles de sauvetage ponctuelles conduites, entre 1998 et 2003, par la Section d’archéologie et paléontologie de l’Office de la culture. Le décapage extensif de ces terrains voués à la destruction par les aménagements de la Transjurane a permis de mettre au jour des vestiges matériels remontant à plusieurs époques encore mal connues de la Protohistoire jurassienne.

Grâce à l’étude scientifique de ces trouvailles, il est désormais établi qu'aux indices d'une occupation fugace au Campaniforme (2400-2200 av. J.-C.) succède une réelle présence humaine dans la région de Chevenez à l’âge du Bronze final (1350 – 800 av. J.-C.). Quelque 500 ans plus tard, l'établissement de groupes humains est manifeste dans chacune de ces trois combes, avec plusieurs installations successives du Second âge du Fer (450-50 av. J.-C.), période plutôt connue sous le vocable de La Tène.

La première partie de cette publication offre les données nécessaires à la compréhension générale (choix méthodologiques, classification des découvertes et premier tri chronologique). Le deuxième volet, consacré aux approches stratigraphiques et sédimentologiques, aboutit à une documentation précise de la géologie et à une restitution du climat, de l'hydrologie et du paysage de la région durant la Protohistoire. Il en va de même avec les diverses études naturalistes qui permettent d’évoquer le mode de vie et les activités menées par les occupants des trois combes, de préciser l’environnement dans lequel ceux-ci ont évolué.

Mais le cœur de l'ouvrage est réservé à la présentation des trois sites et de leurs vestiges. Chaque combe possède, au Second âge du Fer, des petits habitats isolés à vocation avant tout agraire. Ces derniers comprennent un ou plusieurs bâtiments quadrangulaires à une nef, avec parfois des phases de reconstruction, ainsi que des greniers; ils sont accompagnés de foyers et d’un ensemble de fosses dont la fonction est rarement définissable. La métallurgie est bien établie à Combe En Vaillard avec deux ateliers de forge à proximité du secteur habité. Le mobilier archéologique comporte des céramiques qui – pour les phases les plus anciennes – témoignent du développement de productions locales, avec en particulier l’exploitation d’une argile à inclusions coquillières facilement accessible aux environs des trois vallons. A La Tène finale, des céramiques d’importation, des fibules métalliques et des bracelets en verre, soulignent le développement des réseaux d’échanges.

Toutes ces études et ces observations patiemment recueillies, tous ces témoins parfois peu "spectaculaires" mais ô combien importants pour la recherche, s’inscrivent dans le prolongement d’autres découvertes en Ajoie ou dans la vallée de Delémont et enrichissent les connaissances sur la période de La Tène dans le Jura.

Les commandes sont à effectuer auprès de la Société jurassienne d'Emulation, rue du Gravier 8, 2900 Porrentruy (tél. 032 466 92 57 – sje@bluewin.ch).

Le prix de vente du Cahier d'archéologie jurassienne est de 42 francs.

D'autres informations sur l'archéologie jurassienne sont disponibles sur www.jura.ch/sap

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014