République et canton du Jura

Le réseau Polycom Jura est opérationnel

Date : 18.10.2010 12:12:00

Delémont, le 18 octobre 2010

Les services jurassiens de sauvetage et de sécurité disposent désormais d’un réseau sécurisé de radiocommunication. Polycom Jura a été inauguré lundi (18 octobre) par Charles Juillard, ministre des Finances, de la Justice et de la Police. Après plus de dix-huit mois de travaux, ce nouveau réseau de radiocommunication de sécurité performant est donc pleinement opérationnel. Il est destiné aux communications entre les autorités et organisations chargées du sauvetage et de la sécurité dans le canton du Jura.

 
Les organisations jurassiennes concernées sont la police cantonale, la protection civile, les sapeurs-pompiers, le service sanitaire, les services techniques des ponts et chaussées et de l'office de l'environnement, soit plus de quatre cents utilisateurs. Le chef de projet, Daniel Stadelmann, souligne l’excellente collaboration entre tous ces organismes pour la mise en place de ce nouveau système. Comparé à l’ancien réseau analogique, Polycom s’appuie sur une philosophie de radio unique. Il fournit une excellente couverture radio, une sécurité d'écoute par des communications cryptées, une uniformisation des systèmes et des principes d'intervention au niveau fédéral. Il est en effet possible de rester connecté dans toute la Suisse avec chaque appareil et ainsi d’être en contact permanent avec sa centrale d’engagement.

En 2004 déjà, le corps des gardes-frontières (CGFR) a déployé son réseau Polycom sur une grande partie du canton. Vingt-trois stations de base (émetteurs et relais) ont été construites et mises en service. Afin de couvrir les besoins cantonaux, trois stations supplémentaires ont été installées dans le cadre du projet Polycom Jura. De plus, la capacité des stations de bases couvrant l'A16 ainsi que Saignelégier a été doublée, passant de quatre conversations simultanées à huit. La Centrale d'engagement et de transmission à Delémont a été équipée de quatre places de travail Polycom. Au final, ce sont plus de 500 appareils portables et 140 mobiles pour véhicules qui ont été configurés et installés.

Jusqu'à présent, c'est le CGFR basé à Genève qui assurait l'exploitation et la maintenance du réseau Polycom. Pour des raisons de proximité et de délai d'intervention, le CGFR a souhaité trouver une solution "cantonale" pour la maintenance et l'exploitation technique du réseau. Pour sa part, le canton du Jura voulait s'appuyer sur un partenaire fort et profiter de synergies, sources importantes d'économies. C'est la section électromécanique de l'A16, par son service de piquet, qui assure en collaboration avec le CGFR la maintenance et l'exploitation du réseau Polycom Jura.

La gestion des appareils des utilisateurs est assumée par la Police cantonale qui possède l'infrastructure technique nécessaire pour réaliser cette tâche. Chaque appareil devant être programmé et déclaré préalablement sur le réseau, ces opérations ont été centralisées pour toutes les organisations. La gestion des appareils défectueux, les échanges standards ainsi que les réparations mineures seront effectuées à la police.

Le coût de réalisation de Polycom Jura est de 4,7 millions de francs, dont 1,8 million financé par ECA-Jura et l’Office fédéral des routes et l'Office fédéral de la protection de la population. Une délimitation précise du projet, la renégociation des offres initiales, la mise en concurrence des entreprises et une gestion rigoureuse des délais, des prestations et des coûts ont permis de réaliser une économie de près de 900'000 francs par rapport aux devis initiaux. Quant aux coûts d’exploitation de Polycom Jura, ils sont fixés dans une convention avec le CGFR et se montent à 160'000 francs par année. 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014