République et canton du Jura

Primes d'assurance-maladie 2011: légère hausse dans le Jura

Date : 01.10.2010 09:51:00

Delémont, le 1er octobre 2010

Les assureurs-maladie annoncent des primes moyennes 2011 en légère hausse dans le Jura. Avec des augmentations de 4,1% pour les adultes, de 10,1% pour les jeunes et de 2,3% pour les enfants, le Jura est relativement épargné, comme les années précédentes. Manifestement, les efforts jurassiens portent leurs fruits. Cependant, même si cette augmentation est la troisième plus faible de Suisse, la situation n'est de loin pas satisfaisante aux yeux des autorités sanitaires.
 

Les primes 2011 continuent d'augmenter de manières inégales et arbitraires entre les différents assureurs (parfois au sein d'un même groupe) et entre les cantons. Depuis plusieurs années, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) chargé du contrôle des primes dit ne pas avoir les moyens d'agir pour un rééquilibrage entre les cantons et une meilleure adéquation entre les coûts et les primes. De leur côté, ni le Conseil fédéral, ni le Parlement, pourtant compétents pour légiférer en la matière et corriger les disfonctionnements maintes fois mis en évidence par les cantons et autres acteurs du système, continuent de s'en tenir à de vagues promesses.

On ne peut que constater l'incapacité de l'OFSP à agir. Celui-ci le reconnait, il n'a pas les moyens légaux d'intervenir auprès des assureurs-maladie. Le dernier exemple de la redistribution des réserves prélevées dans des cantons ayant des primes (et des réserves) trop élevées vers des cantons avec des primes largement inférieures à la moyenne nationale et des réserves basses voire négatives est particulièrement grave. Ces procédés sont totalement inadmissibles et la décision du Conseil fédéral de ne pas intervenir ne laisse rien présager de bon pour l'avenir du système de l'assurance-maladie de base. Des changements sont urgents, le Jura l'exige depuis de nombreuses années. Il est temps que la Confédération entreprenne des actions pour garantir une transparence des données et une adéquation entre les coûts, les primes et les réserves par régions ou cantons !

Dans le cadre de la procédure d'approbation des primes au mois d'août, le Département de la santé, des affaires sociales et des ressources humaines (DSA) a adressé sa prise de position à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans laquelle il demande de na pas augmenter les primes aussi longtemps qu'un système de contrôle et de surveillance efficace des assureurs-maladie ne sera pas mis en place. Il insiste sur le fait que ces changements sont impératifs. Une fois de plus, le canton n'a pas été entendu.

Pour ce qui concerne les primes 2011 dans le Jura, on observe une hausse de 4,1% pour les adultes, qui représente une prime moyenne de 379,84 francs . Cette augmentation est la troisième plus faible de Suisse. Il est cependant important de bien faire la distinction entre les primes moyennes et les primes que chacun va payer. En effet, tandis que les primes d'une dizaine d'assureurs jurassiens n'augmenteront pas, voire diminueront en 2011, d'autres verront leurs primes augmenter jusqu'à 12,4% (soit plus de 43 francs supplémentaires par mois). L'écart entre la prime1 la plus basse et la plus élevée est de 147 francs par mois, représentant une différence annuelle de 1'760 francs.

La situation pour les jeunes est la plus inquiétante avec 10,1% d'augmentation, soit une prime moyenne de 349,54 francs¹. En effet, neuf assureurs renoncent à proposer des primes plus basses pour la tranche d'âge des 19-25 ans. Pour les autres, les réductions accordées représentent en moyenne 8% par rapport à la prime adultes. S'ils ne changent pas d'assureur, certains jeunes pourraient subir des hausses de primes allant jusqu'à 18,4% (soit 55,10 francs supplémentaires par mois). La différence entre la prime¹ la plus basse et la plus élevée est de 134 francs par mois, représentant une différence annuelle de 1'612 francs.

Pour les enfants, bien que la hausse pour le Jura de 2,3% soit la deuxième plus faible de Suisse pour 2011, la prime moyenne se situe tout de même à 87,27 francs¹. L'écart entre la prime1 la plus basse et la plus élevée est de 57 francs par mois, représentant une différence annuelle de 668 francs. Il est toutefois important de souligner que des assureurs proposent des réductions de primes avantageuses pour les familles avec plusieurs enfants.

Dans le contexte actuel, quand bien même cela ne fait qu'alimenter les effets pervers du système, la meilleure solution à court terme, pour réduire ses dépenses individuelles ou de famille, reste de changer d'assureurs-maladie et de se renseigner sur les différents modèles d'assurance (médecin de famille notamment). Ainsi, rapportée sur une année, l'économie annuelle potentielle en changeant d'assurance-maladie pour une famille de deux adultes et de deux enfants, dont un de plus de 18 ans, peut atteindre plus de 4'000 francs en 2011, sans changer de modèle d'assurance ou de franchise.

Le Département de la santé rappelle aux citoyens jurassiens que la LAMal garantit la possibilité de changer librement de caisse-maladie pour la couverture de base. Un courrier de résiliation doit simplement être adressé à l'assureur actuel d’ici au 30 novembre 20010 (date de réception). Le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) www.bag.admin.ch contient toutes les informations utiles pour les assuré-e-s.

Les chiffres pour les primes 2011 étant désormais connus, le Gouvernement jurassien compte intervenir ces prochains jours en faisant des propositions concrètes visant à améliorer le système global de l'assurance-maladie de base en Suisse.

En annexe, le tableau des primes moyennes cantonales ainsi que les primes jurassiennes par assureur et tableau des principaux assureurs dans le Jura.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014