République et canton du Jura

Rentrée scolaire 2010-2011 dans le Jura: sous le signe de la stabilité

Date : 11.08.2010 10:50:00

Delémont, le 11 août 2010

La rentrée scolaire dans le Canton du Jura se présente sous le signe de la stabilité et de la continuité. Le processus de réorganisation de la carte scolaire primaire est pratiquement à son terme, sous réserve d'une ou deux situations particulières, et permet désormais de répondre positivement aux enjeux pédagogiques et organisationnels pour les années à venir. Dans un contexte marqué par une mise en œuvre progressive de l’espace romand de la formation, le Département de la formation, de la culture et des sports (DFCS) poursuit le développement de projets assurant le bon fonctionnement de l'école jurassienne, permettant de répondre aux réalités sociales actuelles et d’anticiper les changements. Pour ce qui a trait aux jeunes quittant l’école obligatoire, grâce aux efforts importants des différents acteurs concernés, près de 98% d'entre eux s'engageront dans une formation générale ou professionnelle du secondaire II ou dans une solution transitoire dès la rentrée.

 
Le redimensionnement progressif de la carte scolaire, qui est passée en deux ans de cinquante-deux à trente-neuf cercles primaires, permet de gérer les fluctuations d'effectifs sans modifier l'organisation pédagogique, avec des classes à un ou deux degrés. Le Département salue la qualité du débat avec les autorités scolaires locales et communales, débat parfois vif, mais toujours constructif et affirmant l’attachement des autorités à « leur école ». La rentrée à l'école enfantine et en scolarité obligatoire pour les 8'650 élèves et 920 enseignantes et enseignants se traduit par une diminution globale de 150 élèves, qui se poursuivra ces prochaines années, les effectifs de la scolarité obligatoire étant tributaires de l’évolution démographique. L'école enfantine connaît pour la première fois depuis une douzaine d'années une augmentation de ses effectifs (+ 34 élèves / 2,4%). Toutefois, cette situation est provisoire et les effectifs diminueront sensiblement en 2011 avant de se stabiliser. L'Office fédéral de la statistique (OFS) prévoit une augmentation faible mais continue dès 2014. A l'école primaire, la diminution est sensible (- 163 / 3,4%) et se poursuivra au moins jusqu'en 2015 (- 12%). A l'école secondaire, on peut s'attendre à une stabilité, voire une légère augmentation jusqu'en 2015, le mouvement s'inversant par la suite. De ce fait, le nombre de classes est stable à l'école enfantine et en diminution à l’école primaire (-6,5).

En ce qui concerne la post-scolarité, les chiffres du degré secondaire II reposent sur des indicateurs démographiques et sociaux encore à consolider. L'enquête du Centre d'orientation scolaire et professionnelle sur les élèves libérables de la scolarité obligatoire offre cependant un panorama général des orientations choisies par les élèves. L'effort important fait sur l'offre des places d'apprentissage, mais également sur la préparation et l'encadrement des élèves dans le processus d'orientation et de recherche d'une place, donne de bons résultats. Près de 98% des jeunes jurassiens (450 filles et 528 garçons) s'engageront dans une formation scolaire ou professionnelle du secondaire II ou dans une solution transitoire à la prochaine rentrée scolaire. 76,22% d'entre eux pourront réaliser directement leur projet en commençant un apprentissage ou en entrant dans une école du secondaire II. Le recours à une solution transitoire a légèrement baissé cette année (21,88% contre 24,08% en 2009). Il n'y a donc que très peu d'élèves qui terminent leur scolarité sans projet ou sans solution concrète (moins de 0,5% des élèves).

Les éléments marquants pour 2010-2011

L'adaptation de la grille horaire se poursuit selon les objectifs fixés en 2009 et dans le contexte de l'introduction du plan d'études romand dès 2011, avec un renforcement de la dotation de l'informatique en 7e secondaire, qui répond également à une motion acceptée par le Parlement jurassien. L'effort pour renforcer l'apprentissage des langues se poursuivra et un dépliant d'information sera diffusé aux parents sur le sujet. Les enseignantes et enseignants bénéficieront de cours spécifiques en la matière. L'introduction de l'horaire-bloc à l'école primaire et l'effort d'harmonisation des horaires, pour faciliter la vie des familles et des structures d'accueil, se poursuit également. Un projet pilote de travailleur social en milieu scolaire a débuté il y a quelque mois à Delémont et une réflexion sur d'autres mesures socio-éducatives est en cours. Ce projet est lié aux difficultés rencontrées dans la gestion de quelques cas d'élèves en rupture scolaire et sociale. L'objectif est de pouvoir répondre plus rapidement et de manière appropriée à ces situations et de préserver un climat scolaire favorable aux apprentissages.

La rentrée scolaire verra également l'entrée en vigueur des modifications de l'ordonnance scolaire arrêtées par le Gouvernement, suite aux modifications de la loi scolaire décidées par le Parlement en 2007. Elles concernent pour l'essentiel le lieu de scolarisation, le nombre d'intervenants à l'école enfantine et primaire, les congés accordés aux élèves, le dispositif Sports-arts-études, l'harmonisation des horaires et la gestion des banques de données. Pour ce qui concerne les congés, les parents auront la possibilité, dès cette année scolaire, de disposer librement de deux demi-journées, en respectant les modalités prévues par les écoles. 

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014