République et canton du Jura

De l'espace pour les activités économiques

Date : 29.08.2011 10:50:00

Delémont, le 29 août 2011

Le canton du Jura dispose de réserves importantes pour l'accueil d'activités économiques. Les zones d'activités existantes offrent environ 130 ha de terrains libres à disposition des entreprises. En outre, les friches industrielles ou artisanales disposent d'un potentiel de reconversion important. C'est près de 26 ha qui sont en attente de requalification, à des fins économiques ou d'habitat. Avec un rapport sur l'état des zones d'activités et un inventaire des friches urbaines, le Service de l'aménagement du territoire propose des pistes d'action pour mieux gérer le développement de l'urbanisation dans le domaine des activités économiques.
 

Le rapport «Eclairages sur les zones d’activités» dresse le bilan des réserves et de l'évolution des constructions ces quatre dernières années par microrégion. La consommation de terrains par les constructions s'est surtout concentrée dans l'agglomération de Delémont (22,3 ha) et dans la microrégion de Porrentruy (9,5 ha). Dans les autres régions du canton, l'évolution des nouvelles constructions est beaucoup moins importante (entre 0 et 2 ha).

Il subsiste encore près de 130 ha de terrains libres en zone d'activités dans l'ensemble du canton, soit près de 230 terrains de football, dont 9 ha dans le district des Franches-Montagnes, 53 ha dans celui de Porrentruy et 68 ha dans le district de Delémont. Le potentiel d'accueil de nouvelles entreprises est donc considérable et permet théoriquement de répondre aux besoins de l'économie pour plusieurs décennies. Cependant, certains de ces terrains sont peu attractifs et demeurent non construits depuis de nombreuses années. Le Service de l'aménagement du territoire propose, dans la perspective de la réalisation de nouvelles zones d'activités d'intérêt cantonal (zones AIC), d'examiner dans quelles mesures certaines de ces surfaces non attractives pourraient être restituées à la zone agricole et de veiller à une utilisation judicieuse du sol pour les nouvelles constructions, en appliquant notamment des normes de densité et de qualité.

L'inventaire des friches urbaines recense 33 friches de plus de 3000 m2, ce qui représente près de 26 ha. L'essentiel de ces friches se concentre dans les districts de Delémont (13,9 ha) et de Porrentruy (11,8 ha). Si l'essentiel de ces surfaces (environ 19 ha) pourrait être réaffecté à des fins d'activités économiques, une partie d'entre elles (entre 2,6 et 7,1 ha) offre un potentiel pour de l'habitat (environ 300 logements). Les trois quarts des sites concernés sont inscrits au cadastre des sites pollués. Cependant, la grande majorité ne devrait causer aucune atteinte nuisible ou incommodante.

Le Jura dispose donc d'un potentiel d'accueil important en termes de surfaces, que ce soit dans les zones d'activités existantes ou dans les friches artisanales et industrielles. Dans la perspective de la poursuite du développement économique réjouissant qu'à connu le canton ces dernières années, il convient de veiller à utiliser ce potentiel de manière rationnelle et efficace.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014