République et canton du Jura

Etat des lieux et mesures pour améliorer la qualité du Doubs

Date : 12.05.2011 11:00:00

Delémont, le 12 mai 2011

Le Doubs, «l'une des plus belles rivières de Suisse», fait l'objet actuellement de toutes les attentions. Une analyse récente réalisée par l'Office jurassien de l'environnement livre des conclusions contrastées: d'un côté, la qualité biologique et chimique de l'eau peut être qualifiée de bonne et la morphologie du Doubs demeure exceptionnelle avec plus de 90% de son linéaire sur territoire jurassien proche de l'état naturel; de l'autre, l'étude met en évidence un appauvrissement de la faune aquatique du Doubs, de graves perturbations du régime hydrologique et l'évolution des régimes de températures d'eau. Le Canton, avec ses partenaires, notamment la Fédération cantonale des pêcheurs jurassiens (FCPJ), va encore intensifier les mesures pour remédier aux problèmes.
 

L'étude engagée en 2010 par le Canton du Jura, en coordination avec la France et le Canton de Neuchâtel, avait pour objet d'établir un état des lieux synthétisant les connaissances actuelles et identifiant les principaux déficits du Doubs. Elle a été confiée par l'Etat à une communauté d'étude regroupant des bureaux spécialisés en la matière (BG – Aquarius – Biotec). Globalement, les constats confirment dans une large mesure les observations faites par les pêcheurs à travers les diverses expertises réalisées par la FCPJ depuis plusieurs années.

Le Doubs possède une morphologie exceptionnelle et peut être considéré à ce titre comme l'une des plus belles rivières de Suisse. Excepté la présence d'obstacles à la migration piscicole, le 90% de son linéaire sur le territoire jurassien est proche de l'état naturel. Les affluents sont également en bon état, hormis les zones de confluence du Doubs, lesquelles concentrent les principales dégradations morphologiques.

Sur la base des données disponibles, de résolution relativement grossière, la qualité biologique (IBGN) et chimique des eaux est qualifiée de bonne au regard des standards helvétiques. Quelques déficits locaux d'assainissement (épuration des eaux) existent cependant. Des analyses plus approfondies devront être faites.

Malgré ces bons résultats, la faune aquatique du Doubs est actuellement dans un état préoccupant. Les captures de truites et d'ombres effectuées par les pêcheurs sont en baisse sur l'ensemble du linéaire franco-suisse alors que les inventaires réalisés sur les invertébrés et les poissons mettent en évidence un appauvrissement tant qualitatif que quantitatif. Ces constats révèlent d'importants dysfonctionnements du régime des eaux que le rapport cantonal confirme: fréquence et amplitude des éclusées, variation rapide du niveau de l'eau lors des éclusées, fragmentation longitudinale de l'hydrosystème, et réchauffement de l'eau sont les déficits les plus importants identifiés. Il faut toutefois préciser que les données actuellement disponibles sur la qualité physico-chimique de l'eau sont insuffisantes, tant du côté suisse que français, pour établir un diagnostic précis et complet.

Suite aux constats effectués, les mesures principales que le canton du Jura entend poursuivre ou mettre en œuvre rapidement, d'entente avec ses partenaires franco-suisse sont les suivantes:

  • Réduire les perturbations hydrologiques, notamment en appuyant auprès des organes responsables l'utilisation de la retenue du Refrain pour stabiliser les variations de débits en aval
  • Renforcer le monitoring actuel par un programme ciblé de la qualité physico-chimique et biologique du Doubs afin d'identifier rapidement de manière sûre les éventuels déficits et leur cause. Installer dans ce contexte un préleveur d'échantillons en continu
  • Assainir les obstacles à la libre migration des poissons selon un ordre de priorité à définir
  • Accentuer le suivi des espèces de poissons menacées
  • Consolider la campagne d'analyse des invertébrés aquatiques par la méthode de l'IBCH
  • Lancer cette année un suivi coordonné sur plusieurs secteurs du Doubs dans le but d'établir l'état des populations piscicoles
  • Elaborer une stratégie cantonale en matière de production d'hydroélectricité
«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014