République et canton du Jura

Ligne Delémont–Delle–Belfort: mise à l'enquête de travaux d'infrastructure

Date : 03.02.2011 09:54:00

Delémont, le 3 février 2011

Dans le cadre du raccordement de la Suisse aux lignes à grande vitesse, les infrastructures de la ligne CFF Delémont–Delle vont être réaménagées dans certaines gares afin de réduire localement les temps de parcours et renforcer la stabilité des horaires. La mise à l’enquête effectuée par le Canton du Jura débute aujourd’hui. Les travaux financés par la Confédération sont estimés à 18,7 millions de francs.
 

La branche Est de la ligne à grande vitesse Rhin–Rhône sera mise en service par l’Etat français au prochain changement d’horaire de décembre 2011. Afin d’assurer une correspondance avec cette nouvelle relation à grande vitesse, la Suisse compte s’y raccorder mi-2015 à la hauteur de Belfort. Dans le cadre de ce raccordement, des aménagements de l’infrastructure ferroviaire sont nécessaires dans certaines gares CFF entre Delémont et Delle afin de réduire localement les temps de parcours et de renforcer la stabilité des horaires. Le coût total des travaux est estimé à 18,7 millions de francs et sera pris en charge par la Confédération dans le cadre des raccordements de la Suisse au réseau européen à grande vitesse. Les travaux auront lieu en 2012 et seront exécutés, pour leur part principale, pendant une interruption totale de la ligne.

Mise à l’enquête

L’exécution des travaux prévus nécessite une mise à l’enquête selon la législation en vigueur. La mise à l’enquête a été publiée le 3 février 2011 dans le Journal officiel du Canton du Jura. Elle durera jusqu’au 4 mars 2011.

Travaux prévus

  • Delémont: création d’un tronçon à double voie en direction de Courtételle, avec augmentation des vitesses d’entrée et de sortie à 60 km/h.
  • Glovelier: création d’entrées simultanées et augmentation des vitesses d’entrée côté Delémont à 60 km/h.
  • Courchavon et Buix: reconstruction des quais et aménagement des structures d’accueil.
  • Courtemaîche, Grandgourt et Boncourt: prolongement des quais à 150 m et installation de marches d’embarquement.
  • Porrentruy–Boncourt: renouvellement et mise en caniveau du câble de ligne.
  • Boncourt: création d’une interface entre la France et la Suisse pour les installations de sécurité et l’alimentation électrique.

A l’issue du délai de mise à l’enquête, l’Office fédéral des transports (OFT) examinera les éventuelles oppositions aux travaux projetés dans le cadre de la procédure usuelle d’approbation des plans.

La Suisse a prévu de consacrer 1,1 milliard de francs au total, en Suisse et à l’étranger (France et Allemagne), afin d’améliorer les raccordements au réseau européen des lignes à grande vitesse. Cette somme est financée par le fonds FTP, approuvé en 1998 par le peuple suisse. Le but est de réduire les temps de parcours des trains en direction de Paris, Lyon, Munich et Stuttgart.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014