République et canton du Jura

Mesures volontaristes pour la réinsertion des chômeurs en fin de droit

Date : 10.03.2011 10:34:00

Delémont, le 10 mars 2011

La révision de la loi sur l'assurance-chômage entrera en vigueur le 1er avril 2011 et entraînera des réductions de prestations. Environ 300 demandeurs d'emploi risquent de se retrouver ainsi du jour au lendemain en fin de droit, en plus des 250 qui seront arrivés en fin de droit de janvier à mars 2011. Le Gouvernement a dès lors décidé de renforcer à la fois le dispositif de mesures de réinsertion des chômeurs en fin de droit et celui de l'aide sociale.
 

La bonne conjoncture actuelle, qui s'accompagne d'une réduction sensible du chômage, ne permettra pas d'éviter un certain nombre de situations difficiles à partir du 1er avril. C'est pourquoi le Gouvernement a décidé d'engager des mesures fortes et ciblées pour venir en aide à ces personnes. Parmi les principales mesures, les allocations d'initiation au travail (subventions salariales à l'embauche) seront rendues plus attractives. Leur durée sera portée de six à douze mois. Par ailleurs, des programmes d'occupation formatifs seront institués (une vingtaine de places). La durée maximale des programmes d'occupation cantonaux (6 à 12 mois aujourd'hui) sera réduite (4 mois), afin de pouvoir prendre en charge un plus grand nombre de personnes et d'éviter ainsi le plus possible le recours à l'aide sociale.

Les programmes d'occupation donnent lieu au versement d'un salaire soumis aux cotisations sociales et contribuent à la reconstitution des périodes de cotisation permettant de bénéficier des prestations de chômage. A partir du 1er avril 2011, cela ne sera plus possible en vertu d'une nouvelle disposition de la loi sur l'assurance-chômage. L'utilité des programmes d'occupation s'en trouvera ainsi fortement diminuée. Le Gouvernement a donc mis l'accent sur la formation et sur la réintégration dans le marché du travail primaire.

Malgré ces mesures, certains chômeurs en fin de droit devront patienter avant de pouvoir intégrer une mesure. Une recrudescence des passages à l'aide sociale paraît inévitable. C'est pourquoi les effectifs du Service de l'action sociale et des Services sociaux régionaux seront prochainement augmentés en fonction des besoins.   

Des évaluations seront menées en continu au sujet des personnes touchées ainsi que du nouveau dispositif. Si nécessaire, le Gouvernement pourrait également proposer au Parlement des modifications de la législation sur les mesures cantonales en faveur des demandeurs d'emploi.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014