République et canton du Jura

PISA 2009 – L'école jurassienne obtient un très bon résultat en mathématiques et un résultat encourageant en lecture

Date : 05.12.2011 11:00:00

Delémont, le 5 décembre 2011

2e rang en Suisse romande pour les mathématiques, 3e rang pour les sciences, 3e rang pour la lecture: tels sont les résultats obtenus par l'école jurassienne à l'occasion de l'enquête PISA 2009. Ces résultats sont très bons en mathématiques, bons en sciences et encourageants en lecture. Ils incitent à poursuivre les efforts entrepris à la suite de PISA 2000 pour augmenter le niveau général des connaissances acquises au sein de l'école jurassienne. Cette bonne performance d’ensemble atteste du professionnalisme du corps enseignant jurassien et est aussi à mettre en relation avec un climat scolaire favorable à l'apprentissage.
 

Il s'agit d'améliorer encore le fonctionnement général de l’école jurassienne, notamment dans les domaines de la promotion de la lecture, de la dynamisation de l’enseignement des sciences et de la revalorisation du parcours scolaire des élèves de profil d'exigences élémentaires. Ces résultats engagent le canton à poursuivre également le processus d'harmonisation scolaire sur le plan romand, en particulier autour du plan d’études romand (PER).

Il est réjouissant de constater que le Jura progresse régulièrement depuis la première enquête réalisée en 2000. A l'époque, les résultats globaux avaient constitué une déception pour la Suisse qui, en comparaison internationale, réalisait que son système de formation n'était pas aussi performant qu'on le supposait. Dans ce contexte, le Jura réalisait un score en demi-teinte, se situant à peu près au milieu du peloton romand.

A l’occasion de la dernière passation de 2006, les résultats nationaux montraient que la Suisse affichait de bons résultats en sciences, de très bons résultats en mathématiques et, pour la première fois, des résultats en lecture supérieurs à la moyenne de l’OCDE. Au niveau des régions, on constatait que la Suisse alémanique confirmait son avance sur la Suisse romande alors que le Tessin se rapprochait de la moyenne romande. En Suisse romande, Fribourg et Valais, rejoints en mathématiques par le Jura, continuaient de virer en tête, mais avec des écarts qui se resserraient entre les cantons.

A l'occasion de l'enquête 2009, la Suisse obtient dans les trois domaines évalués des résultats supérieurs à la moyenne de l'OCDE. Elle est très bien placée en mathématiques, bien placée en sciences et démontre en lecture que les jeunes de 15 ans ont réalisé des progrès.

Le Jura peut tirer un bilan réjouissant de PISA 2009. Par rapport à la première enquête conduite en 2000, on observe une progression significative des performances en lecture dans deux cantons francophones, Genève et le Jura. L'évolution des résultats en mathématiques depuis 2003 montre que les performances en Suisse et dans les cantons ont augmenté de manière significative uniquement dans le canton du Jura. En sciences, si l'évolution des résultats entre PISA 2006 et PISA 2009 montre que les performances n'ont pas évolué de façon significative en Suisse et dans les cantons, on constate toutefois en comparaison romande une légère progression des résultats des cantons du Valais, du Jura et de Genève.

Le programme de recherche PISA (Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves), placé sous l’égide de l’Organisation pour la Coopération et le Développement en Europe (OCDE), organise tous les trois ans, à l’échelle de 68 pays différents pour PISA 2009, des épreuves communes destinées à évaluer les compétences et les connaissances des élèves de 15 ans, ce qui correspond dans le Jura à la fin de la scolarité obligatoire. La Suisse, ses diverses régions linguistiques et, de manière spécifique, tous les cantons romands et sept cantons alémaniques, ont participé à cette démarche. L'épreuve PISA sera répétée aux mêmes conditions une dernière fois en 2012. A partir de 2015, la participation de la Suisse se limitera à un échantillon national. Il n'y aura plus de comparaisons entre cantons et régions linguistiques. Les ressources cantonales seront dès lors consacrées à la vérification des objectifs nationaux (mesure des compétences fondamentales des élèves) élaborés par la CDIP.

Pour le Département de la formation, de la culture et des sports, ces bons résultats attestent du professionnalisme et de l’engagement du corps enseignant jurassien. Ils sont aussi à mettre en relation avec une collaboration de qualité instaurée avec les partenaires de l'école jurassienne, soit les autorités scolaires locales, commissions d'école et communes, les associations d’enseignants et de parents d’élèves, dont il découle un climat scolaire favorable à l'apprentissage.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014