République et canton du Jura

Primes d'assurance-maladie à nouveau en hausse en 2012

Date : 19.08.2011 11:10:00

Delémont, le 19 août 2011

Selon les propositions des assureurs, les primes moyennes 2012 seraient à nouveau en hausse dans le Jura; seule la prime moyenne pour les enfants devrait rester stable. Dans le cadre de la procédure usuelle d'approbation des primes, le Département de la Santé, des Affaires sociales, du Personnel et des Communes (DSA) a adressé sa prise de position à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les prévisions des assureurs montrent une stabilité des coûts. De l’avis du DSA, il n'est pas acceptable que les assureurs prévoient des augmentations de primes afin de constituer des réserves alors qu’elles sont déjà actuellement au-dessus du minimum légal. Le Jura attend impérativement de la part de la Confédération des changements dans le contrôle et la surveillance des assureurs-maladie afin de disposer de données fiables et transparentes.
 

Malgré le délai bien trop court pour permettre une analyse détaillée des chiffres transmis, certains constats peuvent être mis en évidence.

Au vu des données fournies, le Jura devrait subir une hausse des primes en 2012 modérée par comparaison avec certaines années précédentes, mais qui se basent sur des prévisions inexactes et parfois totalement irréalistes. En effet, si les prévisions des assureurs étaient correctes, la population jurassienne atteindrait près de 75'200 habitants l'année prochaine.

Il semblerait, selon les informations communiquées hier, que l'indication des taux de réserves, qui était l'élément principal qui faisait débat et sur lequel les cantons pouvaient justifier une demande de diminution des primes, ne sera plus communiquée à l'avenir. Le DSA ne comprend pas cette position qui ressemble fort à de la rétention d'information. Alors que le Canton du Jura demande, depuis des années, plus de transparence, cette annonce suscite avant tout des craintes sur la volonté d'exclure les cantons du débat sur les primes d'assurance-maladie.

Dans sa prise de position, le ministre Michel Thentz est intervenu en demandant à l'OFSP de se donner enfin les moyens d'exercer une réelle surveillance et un contrôle accru des assureurs-maladie, notamment par les différents projets législatifs en cours. Il demande également à ce que les effets les différentes mesures soient identifiés et monitorés.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014