République et canton du Jura

Une rencontre au Château de Porrentruy confirme les progrès du rapprochement Bâle-Jura

Date : 24.11.2011 11:00:00

Delémont, le 24 novembre 2011

Trois ans après la signature d’un accord de coopération entre les cantons de Bâle-Ville et du Jura, le ministre Michel Probst (JU) et le conseiller d’Etat Guy Morin (BS) se sont rencontrés ce lundi 21 novembre 2011 pour discuter de l’avancée des collaborations. Accompagnés d’une délégation interdépartementale, ils ont passé en revue un large éventail de réalisations et réaffirmé leur volonté de consolider les liens entre les deux territoires.
 

Le ministre jurassien Michel Probst et le conseiller d’Etat Guy Morin (BS) Le ministre jurassien Michel Probst et le conseiller d’Etat Guy Morin (BS) Rencontre entre le ministre jurassien Michel Probst et le conseiller d’Etat Guy Morin (BS)

Depuis 2008, les progrès accomplis sont significatifs. Le fonds incitatif instauré à l’époque a soutenu la mise sur pied de plusieurs projets conjoints dont ont bénéficié en particulier les enfants et les adolescents. Parmi les projets subventionnés, on relèvera des activités pédagogiques innovantes, où l’animation théâtrale, la création musicale, la paléontologie ou des visites à la ferme sont devenus prétexte à un apprentissage linguistique remportant un vif succès auprès des classes des deux cantons. Les deux conseillers d’état ont décidé de proposer aux gouvernements de Bâle-Ville et du Jura la prolongation de cet outil incitatif.

Au niveau économique, le partenariat avec BaselArea, organe de promotion économique à l’étranger, a été évoqué, ainsi que les synergies qui en découlent. Un inventaire des coopérations réalisé ces dernières semaines fait état d’échanges particulièrement fournis et ne se limitant pas à ce seul domaine. Les relations portent sur des secteurs aussi variés que l’archéologie, la formation, la gestion de la Birse, la cardiologie, le suivi du secteur des véhicules, l’emploi transfrontalier. Les convergences se sont étendues ce début d’année aux questions énergétiques, lorsque les deux cantons ont fait cause commune, au côté de Bâle-Campagne, pour demander l’arrêt de l’exploitation de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Parmi les sujets d’actualité abordés au cours de la discussion, on relèvera la Conférence métropolitaine de Bâle. Cette nouvelle plateforme, initiée sous l’impulsion des cantons de la Suisse du Nord-Ouest, a pour ambition de rassembler sous un même toit les nombreuses instances qui gravitent dans la métropole bâloise. Elle s’adresse aussi bien aux milieux publics qu’économiques et associatifs. A l’heure où la concurrence entre centres métropolitains est devenue de plus en plus forte, elle doit permettre aux acteurs de la région bâloise de parler d’une seule voix sur le plan national et transfrontalier.

S’accordant sur l’intérêt de la conférence en termes de lobbying, les deux conseillers d’Etat ont noté l’importance des voies de communication pour la cohésion régionale. Ils entendent s’engager pour assurer avec Bâle-Campagne le maintien et l’amélioration des connexions routières et ferroviaires entre Bâle et Delémont, que ce soit à travers la H18 ou l’amélioration de la ligne ferroviaire du pied du Jura (axe Bâle – Delémont – Bienne).

Considérant la richesse des collaborations en cours, les deux conseillers d’Etat ont souhaité la mise sur pied d’une rencontre entre gouvernements pour poursuivre et approfondir la discussion. Les chancelleries seront chargées de trouver une date à cet effet.

Les cantons de Bâle-Ville et du Jura sont liés depuis le 5 décembre 2008 par un accord de coopération qui vise à encourager les synergies entre les deux cantons et à développer une image de la région apte à renforcer son attractivité sur le plan national et international.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014