République et canton du Jura

Des affiches sur les bus jurassiens informent et sensibilisent à la violence conjugale

Date : 13.06.2012 10:30:00

Delémont, le 13 juin 2012

L'Association vivre sans violence, en partenariat avec le Groupe coordination violence du canton du Jura, a lancé le 25 novembre dernier, journée internationale de l'élimination des violences à l'égard des femmes, une campagne de sensibilisation à la violence conjugale et de promotion du site www.violencequefaire.ch qui offre soutien et information aux personnes concernées par la violence dans le couple. Le 14 juin, anniversaire de l'entrée de l'égalité dans la constitution et de la grève des femmes, est l'occasion de rappeler que la violence s'immisce dans de nombreux couples et que les femmes en sont les principales victimes.
 

«Tu ne vas quand même pas pleurer pour ça», «personne d'autre ne voudrait de toi», «tu es aussi minable que ton salaire», «si tu me quittes, je te tue». De la violence psychologique à la violence physique et sexuelle, il n'y a qu’un pas. Le site violencequefaire.ch oeuvre depuis 2006 dans la prévention et le dépistage des violences dans les relations de couple. Les internautes - victimes, auteurs, entourage ou professionnel-le-s - peuvent y trouver des informations, poser anonymement leurs questions et recevoir des réponses personnalisées de la part de spécialistes dans les trois jours ouvrables.

Depuis le 25 novembre 2011, journée internationale de l'élimination des violences à l'égard des femmes, quatre bus présentant le site violencequefaire.ch circulent dans les trois districts du canton du Jura. L'objectif de cette campagne d'affichage est d'inciter le public à prendre conscience de la problématique de la violence dans les relations de couple et faire connaître l'existence de ce site qui offre soutien et informations aux personnes concernées.

La campagne d'affichage qui se déroulera sur toute une année, jusqu'au 25 novembre prochain, met en scène un couple confronté à une situation de violence. Des textes permettent de mettre des mots sur les actes et les émotions en insistant sur le rôle que chacun-e peut jouer pour stopper la violence. Elle relève que la violence n'est pas une fatalité et qu'il existe, pour les victimes comme pour les auteurs, des services spécialisés pour leur venir en aide.

Cette campagne de sensibilisation s'est accompagnée d'une large diffusion du dépliant de violencequefaire.ch dans le milieu social et médical, ainsi qu'auprès de professionnel-le-s relais tels que avocat-e-s, crèches, salons de coiffure.

Grâce à cette action et aux autres campagnes de promotion entreprises en Suisse romande, la fréquentation du site a augmenté de 40% en 2011. L'année dernière, le site a reçu plus de 72'000 visites, ce qui représente 197 visites par jour.

Néanmoins, les besoins en matière de prévention sont loin d'être épuisés et le 14 juin, journée anniversaire de l'inscription de l'égalité dans la constitution fédérale et de la grève des femmes, est l'occasion de rappeler l'importance de continuer à offrir un soutien aux personnes concernées par la violence dans les relations de couple et en particulier aux femmes qui en sont les principales victimes. En Suisse, une femme sur cinq est victime de violence physique et sexuelle de la part de son partenaire au cours de sa vie. Cette violence peut avoir une issue fatale: en moyenne, 22 femmes et 4 hommes meurent chaque année des suites de violence conjugale.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014