République et canton du Jura

Stratégie énergétique du canton du Jura - Neuf thèses gouvernementales fortes pour une conception cantonale de l'énergie

Date : 01.10.2012 10:05:00

Delémont, le 1er octobre 2012

Une société jurassienne à 4000 Watts en 2035 et 2000 Watts en 2100 est «techniquement possible». Selon les experts mandatés par le Gouvernement dans le cadre de l'élaboration de sa «Stratégie énergétique 2035», il faudra pour y parvenir réaliser l'ensemble des potentiels recensés, en particulier promouvoir la production d'énergie endogène, recourir aux énergies renouvelables et soutenir l'efficacité et la sobriété énergétiques.


Le Gouvernement a pris des décisions de principe et validé le rapport sur les «Perspectives énergétiques du Canton du Jura à l'horizon 2035», réalisé par le bureau d'ingénieurs spécialisés Weinmann-Energies SA à Echallens et qui marque la fin de la première phase d'étude. Ce document avait auparavant été validé par le Groupe d’accompagnement de la stratégie énergétique, qui représente la société civile, moyennant l’intégration dans ses annexes des remarques formulées par différents organismes représentés. Il servira de base à la réalisation de la seconde phase qui peut être engagée dès à présent et qui portera sur l’élaboration d’une conception cantonale de l’énergie.

Neuf thèses fortes pour une Conception cantonale de l’énergie

Le cadre politique dans lequel s’inscrira la Conception cantonale de l’énergie a été arrêté par le Gouvernement sous la forme de neuf thèses fortes et de neuf objectifs.

Pour atteindre l'objectif inscrit au Programme gouvernemental de législature de sortir du nucléaire et de viser une autonomie énergétique maximale, les autorités devront en effet prendre des mesures visant à la fois à augmenter progressivement la production d'énergies renouvelables et réduire la consommation. Il s'agira également d'assurer un approvisionnement de la population et des entreprises suffisant, aux meilleurs coûts et compatible avec les impératifs du développement durable.

L’information, le conseil, les mesures incitatives et de soutien seront amplifiées, de même que sera suscitée la collaboration avec tous les acteurs appelés à contribuer à la mise en œuvre de la conception cantonale de l’énergie. La conception cantonale de l'énergie devra être adaptée aux spécificités jurassiennes. Il visera le maintien du niveau de confort et de qualité de vie, la recherche de l’efficacité et l’exemplarité des pouvoirs publics. Le Gouvernement entend encourager dès à présent le développement de projets pilote dans le domaine de l’énergie. En outre, la stratégie jurassienne sera coordonnée avec celle de la Confédération.

Pour assurer le succès de cette ambitieuse entreprise et un déroulement dynamique des tâches à réaliser dans le délai d’une année, le Gouvernement met en place une organisation de projet ad hoc avec à sa tête un comité stratégique, présidé par le ministre Philippe Receveur, chef du Département de l’environnement et de l’équipement, et constitué de représentants de différents services. Un comité opérationnel, auquel seront associés des experts et mandataires externes spécialisés, complète ce dispositif avec le groupe d’accompagnement qui subsiste et qui continuera à être consulté afin de maintenir le lien avec la société civile. Le Gouvernement envisage également de confier des tâches à des structures hors de l’Etat, selon le principe du partenariat public-privé, notamment à EDJ Energie du Jura SA, dont la mission assignée est de jouer un rôle central dans la réalisation de la politique énergétique cantonale.

Prendre la voie d’un avenir énergétiquement sûr en anticipant les changements

Le changement climatique et la gestion durable des ressources limitées en matières premières, en en énergies et en eau, associés à la croissance démographique, seront les principaux défis à relever au cours des décennies à venir. La politique énergétique de la Suisse, et par-delà celle des cantons, doit prendre en compte ces évolutions à l'échelle planétaire, sans quoi des mesures urgentes devront être prise d'ici une vingtaine d'années. 

Un virage important doit donc être pris. Il devra être économiquement supportable pour la Suisse. En optant l'an dernier déjà pour la sortie progressive de l'énergie nucléaire, le Gouvernement jurassien, à l’instar du Conseil fédéral, prenait la voie d'un avenir sans atome mais également moins fossile, plus efficace et plus sûr.

«  Retour
Partager

Jura l'original  ch.ch  Promotion Economique  Jura Tourisme  Site certifié par Access-for-all 

Contacts | Impressum | Conditions d'utilisation | Accessibilité

Copyright © jura.ch - 2014